Accueil > Marques et modèles > Honda > F1 - C'est quoi une F1 ?

HONDA

F1

 

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

C'est quoi une F1 ?

Tout commence en 1962. Honda remporte de grands succès en moto et termine la construction du premier circuit du Japon, à Suzuka. C'est à ce moment que Soichiro Honda décide de se lancer dans un programme de F1. M. Honda ne sait pas vraiment ce que c'est qu'une Formule 1, mais son rève est de triompher dans le sport automobile. Honda est alors la plus jeune compagnie japonaise d'automobile, et la première à se lancer dans une pareille aventure. Un petit groupe d'ingénieurs du Centre de Recherche est formé avec à sa tête le fondateur de la marque, M. Honda lui-même. Le team se procure une Cooper Climax de F1 par l'intermédiaire de la société Okura Trading. Après de brefs essais, la voiture est démontée et étudiée dans les moindres détails. Honda s'en inspire largement pour la création, en 1963, du prototype nommé RA270, le but étant d'atteindre 270 ch !

Les premiers essais ont lieu en février 1964 par M. Honda et Yoshio Nakamura, alors directeur assistant du Centre de Recherche, qui deviendra plus tard le manager du team F1.

La voiture atteint 175 km/h. Le moteur, développé par les jeunes ingénieurs, est un V12 de 1,5 l. avec 4 soupapes par cylindre.

Le plus surprenant est qu'il est monté transversalement. Il est alimenté par 6 carburateurs double corps et est couplé à une boîte-pont de style moto à 5 vitesses. Son régime maximum initial est de 8'500 t/min mais rapidement il développe 220 ch à 11'500 t/min.

Le châssis est construit par le Centre de Recherche qui est également en charge de développer les voitures de série. Cette surcharge de travail pousse Honda à prendre la décision de construire seulement le moteur de F1 et de le proposer à des teams européens possédant leurs propre châssis. Un accord avec Lotus a bien failli aboutir mais ne donnera pas de suite. Si Honda veut courrir, il doit fabriquer lui-même son châssis.

C'est ainsi que la première voiture engagée en course est la RA271, peinte en blanc avec un rond rouge comme le drapeau du Japon. Le châssis monocoque en duralumin est prolongé vers l'arrière par un sous-châssis tubulaire qui supporte le moteur transversal. Développée de manière empirique, elle est remaniée en permanence. Le pilote engagé est un inconnu, Ronnie Bucknum. Il participe à trois GP de la saison 1964, Nürburgring, Monza et Watkins Glen. Malgré plusieurs abandons, les résultats encouragent Honda à persévérer.

 

M. Soichiro Honda et la RA270 de 1964

RA270 1964

RA270 1964

RA271

Bucknum au Nürburgring sur la RA271 1964

  RA271 1964

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Page d'accueil - Contact