Accueil > Marques et modèles > Mazda > Taiki

MAZDA

Taiki

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona 1600GT
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

La Mazda Taiki a fait ses débuts au salon de Tokyo 2007 puis a été la vedette du salon de Detroit 2008. Son nom exprime la couche d’atmosphère entourant notre planète.

Sa carrosserie représente l’apogée de la ligne de design organique initié avec la Nagare en 2006 et décrit comme des voiles flottant au vent. Le style annonce la voie des futures créations de la marque et est du au centre de style Mazda basé à Yokohama, sous la direction de Atsuhiko Yamada. La voiture ayant été testée en soufflerie, son Cx s’est révélé excellent avec une valeur de 0,25. Sa peinture Ozonic Silver a été spécialement développée pour ce projet et aide à l’effet aérien de l’ensemble.

Sous cette robe se cache un moteur rotatif dérivé de celui de la RX-8, le Renesis 16X a une cylindrée augmentée à 1.600 cm³ (2 x 800 cm³) et il est équipé de l’injection directe d'essence pour en réduire la consommation. Il est monté à l’avant et entraine les roues arrière. Un embrayage double transmet la puissance au travers d’une boîte de vitesse à 7 rapports.

Les optiques sont invisibles de jour et apparaissent la nuit intégrés dans les plis de la carrosserie. Si la ligne de caisse est relativement haute, tout le toit de l’auto est vitré.

L’intérieur est tout aussi spectaculaire et pourrait servir de décor pour un film de science-fiction. Deux places accueillent les occupants de ce vaisseau intersidérant dans un cocon de voilures. L’habitacle est drapé de panneaux blancs et noirs asymétriques en cuir rappelant, ici encore, le flux de l’air.

Si le siège du conducteur fait plutôt penser à une fleur exotique, le cockpit est véritablement conçu pour une voiture de sport. Le volant triangulaire rappelle la forme du rotor. En son centre son concentrées les informations et commandes nécessaires au pilote. Le passager, quand à lui, peut profiter de cet environnement de rêve confortablement couché sur une chaise longue très stylée. Le cuir est peint avec une teinte brillante spéciale contenant des pigments métalliques.

 

Mazda Taiki au salon de Genève 2008

 

Page d'accueil - Contact