Accueil > Marques et modèles > Toyota > EX-1

TOYOTA

EX-1

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Présentée comme un développement logique de la Toyota 2000GT au Salon de l'Automobile de Tokyo en novembre 1969, l'EX-1 est une étude de voiture grande routière devant servir à une prochaine construction en série.

Un soin particulier a été apporté au confort et à la sécurité. Un aileron stabilisateur sort du toit électriquement à vitesse élevée. Les vitres latérales sont fixes et le toit est vitré et teinté, une climatisation automatisée garanti le confort intérieur. Les phares et clignotants sont contrôlés visuellement au tableau de bord par des fibres optiques.

Le châssis est muni de suspensions indépendantes aux quatre roues. Les jantes de 13" sont en alliage léger. Au salon de Tokyo, la voiture n'avait pas de moteur. Prévu pour prendre place sous le capot avant, il était certainement prévu d'y placer une version assagie de celui de la Toyota 7, un V8 de 5 l. à 4 arbres à came en tête.

Malheureusement, elle ne donna pas naissance à la nouvelle génération de 2000GT. Seule sa proue inspira la première Celica en 1971.

 
 
 

Page d'accueil - Contact