Accueil > Marques et modèles > Daihatsu > Copen

DAIHATSU

Copen

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

C'est une K-Car, c'est à dire la plus petite catégorie d'automobile au Japon, celle qui bénéficie de taxes allégées. Il y avait eu la Honda Beat et la Suzuki Cappuccino, maintenant il y a la Daihatsu Copen. La particularité de la Copen est son toit en aluminium rétractable électriquement, c'est un coupé-cabriolet modèle réduit.

La Copen est présentée en tant que concept car au salon de Tokyo 1999.

L'engouement du public incite Daihatsu à la fabriquer en série, mais uniquement pour le marché japonais. Sa commercialisation débute en 2002 et comme il se doit pour respecter la classe K, le moteur spécialement conçu pour la Copen a une cylindrée inférieure à 660 cm3, 659 cm3 pour être précis. C'est un 4 cylindres DOHC turbocompressé (JB-DET) 16 soupapes développant 64 ch à 6000 t/min et 110 Nm à 3200 t/min. La boîte est à choix, une manuelle 5 vitesses ou automatique 4 rapports.

C'est plus tard que la Coppen est montrée dans les salons européens (Genève 2003). Elle plait immédiatement et Daihatsu envisage l'exportation. Mais la Copen n'a pas été prévue pour un volant à gauche, qu'à cela ne tienne, elle est vendue telle qu'elle en Europe dès 2004, en une version unique, volant à droite et boîte manuelle.

Le moteur est identique mais sa puissance atteint 68 ch. Avec son poids plume de 833 kg, elle accélère de 0 à 100 km/h en 11.7 s. et la vitesse maximum est de 140 km/h.

Bien acceptée par la presse spécialisée, elle est tout de même critiquée par son moteur creux et peu puissant. C'est à partir de 2006 qu'une nouvelle version arrive en Europe, la mécanique est remplacée par un moteur DVVT atmosphérique de 1298 cm3 et de 87 ch. La puissance à bas régime est au rendez-vous mais le moteur peine au delà de 3000 t/min.

Cette nouvelle motorisation permet d'avoir le volant à gauche. La carrosserie reçoit un petit aileron sur le coffre. Les performances sont améliorées avec une vitesse de pointe de 180 km/h malgré un poids augmenté à 850 kg. De plus elle est très bien équipée, jugez plutôt : jantes alu 15'', sièges semi baquets chauffants Recaro en cuir, volant sport Momo, climatisation et radio-CD.

Au Japon, même si elle conserve son 659 cm3, elle voit plusieurs versions spéciales comme pour le centenaire de Daihatsu ou les Ultimate Edition (I et II). La commercialisation est arrêtée courant 2012.

 

Daihatsu Copen 2001

le toit retractable de la Daihatsu Copen

Daihatsu Copen 2006

 
 

Page d'accueil - Contact