Accueil > Marques et modèles > Toyota > Années 50: Modernisation

Histoire de Toyota

14. Années 50: Modernisation

Histoire de l'automobile au Japon

Histoire de Toyota

Débuts → 1950
  1. Toyoda Automatic Loom
  2. Kiichiro Toyoda
  3. Kariya
  4. Production et distribution
  5. Toyota Motor Company
  6. Just-in-Time
  7. Recherche et dév.
  8. Prototypes divers
  9. Efforts de guerre
  10. Après-guerre
  11. Redémarrage
  12. TMS et banqueroute

Années 50
  13. Prévoir l'avenir
  14. Modernisation
  15. Exportations
  16. Production 1
  17. Production 2

Années 60

En 1952, alors qu'il travaille sur le développement d'un hélicoptère à moteur 2 temps, Kiichiro Toyoda est sollicité pour revenir chez Toyota. Il semble enthousiasmé mais il meurt soudainement d'une hémorragie cérébrale le 23 mars 1952 à l'âge de 57 ans. Deux mois plus tard, c'est Risaburo Toyoda qui décède à l'âge de 68 ans.

Les années 50 sont une période de grande modernisation de la production chez Toyota. Un plan de 5 ans est décrété pour la modernisation de l'entreprise à tous ses niveaux. De nouvelles machines plus efficaces sont achetées pour remplacer les anciennes d'avant-guerre. Un véritable système de contrôle qualité est mis en place. Le transport des pièces détachées à l'intérieur de l'usine est motorisé. Les premiers transferts automatiques entre machines sont installés. Jusque dans l'administration interne où les procédures sont simplifiées et standardisées. C'est une rationalisation générale qui s'effectue, dans le but de pouvoir produire plus et mieux à moindre frais de nouvelles automobiles.

1954 voit l'introduction du "Kanban System" ou "système de livraison synchronisée" qui deviendra le TPS (voir plus loin). Inspiré de l'usine Lockheed qui fabriquait les bombardiers américains, la méthode dite du "supermarché" est appliquée à la construction automobile chez Toyota. C'est le Just-in-Time que Kiichiro voulait déjà imposer à la fin des années 30 dans son usine. C'est peut-être la chose pour laquelle Toyota est le plus fameux dans le monde et a été copié par toutes les grandes entreprises.

Le résultat du plan de 5 ans est mesuré en 1956 avec des résultats encourageants. La production d’automobiles a augmenté de plus de 8 fois, passant de 1470 unités en 1951 à 12'001 en 1956. Le nombre de camions légers est passé de 3769 à 25'289 et les le volume de gros camions est resté assez stable sur la même période, autour de 9000 exemplaires.

Avec le démarrage de l'usine de Motomachi en 1959, le travail administratif et la gestion de toute l'organisation des procédés de fabrication est devenue si complexe et volumineuse que l'informatisation est devenue indispensable. Le premier ordinateur IBM est apparu chez Toyota en 1953 déjà. Les salaires payés aux employés sont informatisés en 1959. Dans les années 60, l'ordinateur est présent dans presque tous les départements de l'entreprise.

bureau de design, usine de Koromo, 1950

Page d'accueil - Contact