Accueil > Marques et modèles > Green Lord Motors > Tommykaira ZZ

GREEN LORD MOTORS

G4

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

La G4 se présente comme une automobile électrique haute performances à 4 places et 4 roues motrices.

Annoncée au Monidal de L’automobile de Paris en 2016, ainsi qu’à Hong Kong, elle est présentée pour la première fois au Japon le 18 avril 2017 par le président de GLM, M. Hiroyasu Koma. Il décrit sa nouveauté comme un « roadyacht » sauvage et élégant. Un navire de la route évoluant avec puissance et grâce comme sur un océan.

Le but avoué est d’en vendre 1000 unités mondialement. Le prix estimé est de 40 millions de yens et la production doit démarrer en 2019. Tomohisa Tanaka, le directeur de GLM, parle d’accéder à l’image d’une Ferrari EV. La première chose qui se remarque est l’ouverture des 4 portes vers le ciel, dite "Abeam Sail Doors".

Deux moteurs électriques, un à la poupe, l’autre à la proue, fournissent 400 kW (540 ch) de puissance. Le couple maximal est de 1000 Nm. Les performances sont généreuses avec un 0-100 km/h atteint en 3.7 s. et une vitesse maximale de 250 km/h. L’autonomie par charge serait de 400 km.

La GLM-G4 est en fait un prototype ressorti d’un tiroir. Cette voiture est à l’origine la Savage Rivale Roadyacht GTS, fabriquée aux Pays-Bas en 2009. Munie d’un moteur de Chevrolet Corvette LS7, V8 7.0 litres tuné pour 600 ch, il était prévu une petite série de 20 exemplaires destinés à des millionnaires. Le toit télescopique s’escamote dans le coffre.

On a plus revu la G4 depuis 2017, ni aucune photo prise ailleurs que dans les salons. Aucune information sur le toit amovible ou sur le type de châssis non-plus.

GLM-G4

GLM-G4 2016

GLM-G4 Paris 2016

GLM-G4 Hiroyasu Koma 2017

Savage Rivale Roadyacht GTS 2009

GLM-G4 Mondial de Paris 2016

GLM-G4 Salon de Hong Kong 2016

GLM-G4 Présentation au Japon 2017

 

Savage Rivale Roadyacht GTS 2009

 

Références:

carnewschina.com GLM-G4 à Hongkong
webcg.net GLM-G4 2017
engadget.com GLM-G4
motorauthority.com Savage Rivale Roadyacht reborn as GLM G4 electric sports car
motorauthority.com Savage Rivale: Netherland’s Roadyacht GTS comes to life
wikipedia.org Savage Rivale Roadyacht GTS
speedheads.de Savage Rivale Roadyacht GTS
m.focus.de Savage Rivale Roadyacht GTS
gtplanet.net Savage Rivale Roadyacht GTS
hotcars.com The Savage Rivale Roadyacht GTS

 

Page d'accueil - Contact