Accueil > Marques et modèles > Isuzu > Piazza

ISUZU

Piazza

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Hope Star (4 pages)
Mazda RX-510
Mazda Grand Familia
Mazda R16A
Mazda Familia
Mazda Familia Rotary/R100
Ken Okuyama Design
K.O 7
K.O 8
Kode 9
Kode 57
Kode 0
Toyota FXV-II
Toyota Supra (5 pages)
The Japanese Gentleman's Agreement
Scion
Scion FR-S Concept
Subaru BRZ
Subaru BRZ STI
Toyota GT86
Toyota GR-HV
Honda J-VX

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Pour succéder à l'Isuzu 117 Coupé, Ital Design crée une élégante voiture qui est présentée sous forme de prototype au salon de Genève en 1979, c'est la Asso di Fiori (As de Trèfle). La mécanique est alors empruntée à la Gemini, c'est un 4 cyl. de 1818 cm3 développant 130 ch à 6400 t/min. Sa ligne est prémonitoire de la VW Scirocco, également signée de Giugiaro.

C'est fin 1980 que la Piazza est finalement produite en série. Elle arrive aux USA en 1983 avec le nom de Impulse, puis en Europe en 1985. Elle est également produite en Australie par Holden à partir de 1986. Isuzu appartient à General Motors depuis le début des années 70 et le châssis est celui de la Chevrolet Chevette, et de l'Opel Kadett, c'est donc une propulsion. Sa ligne est fidèle au dessin de Giugiaro et elle connait un certain succès, les Japonais regretteront toutefois les rétroviseurs sur les ailes, encore obligatoires à cette époque.

Deux configurations sont proposées sur le moteur de base, un 4 cyl en ligne de 1950 cm3. Le premier est un OHC et développe 120 ch [JIS] à 5800 t/min alors que le deuxième est DOHC et revendique 135 ch [JIS] à 6200 t/min. Les modèles d'exportation sont moins puissants d'une vingtaine de chevaux. La vitesse maximum est de 175-180 km/h.

En 1985 apparaît une version supplémentaire, un nouveau moteur d'une cylindrée de 1995 cm3 avec une culasse OHC est équipé d'un turbo, ce qui donne au résultat une puissance de 180 ch [JIS] à 5400 t/min (152 ch [DIN] pour l'exportation et même 142 ch [SAE] seulement pour les USA) et une vitesse de pointe de 210 km/h. La puissance est revue à la baisse en 1987 avec 150 ch [JIS].

Une élégante version cabriolet est présentée au salon de Tokyo en 1985. Fabriquée aux USA, elle restera malheureusement un prototype.

General Motors est propriétaire de Lotus depuis 1986. Ce dernier modifie les suspensions de la Piazza et un logo "Lotus" est apposé à l'arrière dès 1988. Irmscher propose également sa version sportive pour les clients japonais. Encore en 1988, l'avant est modifié avec des optiques fixes et l'arrière reçoit un béquet. Pour le marché américain le moteur 2 litres atmosphérique est remplacé par un 2,3 l. de 110 ch.

En 1989, les parechocs sont modifiés et englobent maintenant toute la partie avant et arrière de l'auto. La Piazza de Giugiaro est arrêtée en 1990 lorsque la nouvelle Impulse arrive.

Le nouveau modèle est de conception semblable à la Geo Storm américaine. C'est une traction avant mais une version 4WD avec moteur Turbo est diponible. Ce n'est plus la même voiture, la ligne a été passablement modifiée et a perdu toute son élégance. Elle n'est plus offerte sur le marché européen.

 

Ital Design Asso di Fiori 1979

Isuzu Piazza, salon de Tokyo 1981

Isuzu Piazza 1981

Isuzu Piazza Turbo 1985

Isuzu Piazza Convertible 1985

Isuzu Piazza 1989

 

Isuzu Piazza 1981

Isuzu Piazza 1988

Isuzu Impulse RS Turbo 1990

 

Page d'accueil - Contact