Accueil > Marques et modèles > Isuzu

ISUZU

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Isuzu est né en 1916 avec la coopération de Tokyo Ishikawajima Shipbuilding and Engineering Co. (qui date de 1893) et de Tokyo Gas and Electric Industries Co. Une nouvelle compagnie nommée Ishikawajima Automotive Works est créée, le but est de produire une automobile en série au Japon. Un accord est passé avec la société britannique Wolseley en 1918. Le droit exclusif de fabriquer et de distribuer les voitures Wolseley en Asie de l’Est est obtenu. C'est le premier contrat dit "d'assistance technique" entre le Japon et l'Occident pour la construction d'une automobile.

La première Wolseley « made in Japan » apparaît en 1922, c’est le modèle A9. Deux ans plus tard suit le camion CP de 1,5 tonne. 550 A9 et CP sont produits jusqu’en 1927, quand Ishikawajima décide d’arrêter le contrat pour produire ses propres véhicules. En 1929, deux moteurs ont été développés en interne, le A4 et le A6. Ils équipent des camions fabriqués par Ishikawajima sous la marque Sumida. Le Japon envahi la Mandchourie et l’armée a besoin de véhicules automobiles, Sumida et Chiyoda vont fournir toute sorte de véhicules militaires durant les années 30. Sumida fabrique également le premier autobus japonais en 1932, le Type M. C'est l'ancêtre des bus Bonnet qui silloneront toutes les villes japonaises dans les années 50 et 60. En 1933 Ishikawajima Automotive Works fusionne avec DAT Automobile Manufacturing Inc. (future Datsun) et devient Automobile Industries Co. Le 30 mars 1934, les produits de la marque sont renommés Isuzu du nom d’une rivière éponyme et qui signifie « 50 cloches » en japonais.

Les premiers moteurs diesel sont les DA4 et DA6 en 1936. Ce sont des 4 cyl. en ligne refroidis par air.

En 1937, Automobile Industries Co. Subit une réorganisation et devient Tokyo Automobile Industries Co. Hino Heavy Industries, un reliquat de la Tokyo Gas and Electric Industries, quitte le giron du groupe et devient un constructeur indépendant. Le TX40 est un camion de 2 tonnes de charge utile qui est commercialisé dès 1938. Une société dédiée au développement et à la construction de moteurs diesel est spécialement créée en 1941 : Diesel Automotive Industry Co.

La guerre de Corée accroît la demande de camions pour l’armée. Isuzu fabrique des moteurs DA à tour de bras et la renommée du groupe diesel de la marque est nationalement reconnue.

La production reprend après la guerre avec les camions TX40 et TU60 de poids moyen (5-6 tonnes). Désirant reprendre la construction automobile la compagnie approche le groupe anglais Roots et la Hillman Minx entre en production en 1953.

Un camion léger entre en production en 1959, l’Isuzu Elf peut transporter 2 tonnes mais il reste de taille compacte. Il est tout d’abord équipé d’un moteur essence de 1,5 litre et 60 ch mais est proposé dès l’année suivante avec un diesel 2 litres de 52 ch. Il est exporté en Asie et en Australie sous le nom de Serie N.

La première automobile entièrement développée par Isuzu voit le jour en 1961. La Bellel version diesel est parfaite pour les taxis. En 1963, c'est la Bellett qui entre sur le marché. Elle marque les début d'Isuzu en compétition. Plusieurs prototypes sont fabriqués, ainsi qu'une Formule 2.

Isuzu cherche à s’allier à un autre constructeur automobile. Tour à tour Fuji Heavy Industries (Subaru), Mitsubishi et Nissan  se sont penché sur le sort du petit fabriquant nippon. Mais, sous la pression du MITI, c’est un contrat avec General Motors qui est passé. GM prend 34 % du capital d’Isuzu en 1971. Rapidement le Chevrolet LUV se trouve être le premier véhicule fabriqué par Isuzu et vendu aux USA.

Dès lors, nombres de modèles élaborés en commun sont vendus sur les différents marchés mondiaux sous des marques distinctes. L’Isuzu Gemini de 1974 est une Opel Kadett vendue comme Buick Opel aux Etats-Unis, et comme Holden Gemini en Australie. En utilisant le réseau de distribution GM, la production est décuplée. Un nouveau logo est dessiné en 1974.

A partir de 1981 Isuzu vend ses véhicules aussi sous son propre nom aux USA. Un accord est passé avec Suzuki pour la fabrication en commun des petites voitures pour le compte de GM. Ce dernier investit à hauteur de 5 % du capital de Suzuki. La Swift est rebadgée Isuzu Geminett aux USA. Une usine est montée au Royaume-Unis et des utilitaires Isuzu et Suzuki y sont fabriqués pour être distribués sur le marché européen sous les marques Bedford et Vauxhall.

L’expérience d’Isuzu dans le moteur diesel a pu se développer à un niveau mondial d’exportation. Ces moteurs se retrouvent dans des Opel, Land Rover, Hindustan et bien d’autres.

General Motors crée la marque Geo en 1989, c’est une subdivision de Chevrolet qui produit des véhicules compacts en partenariat avec des marques japonaises. Toyota, Suzuki et Isuzu sont impliqués dans différents projets. L’Isuzu I-Mark devient Geo Spectrum sur sol américain, au même titre que l’Impulse qui est vendue sous le nom de Geo Storm.

L’Isuzu Geminett de 1988 est une Subaru Justy distribuée par GM. Une usine est installée à Lafayette, en Indiana. En 1993, un accord est passé avec le constructeur Honda pour distribuer plusieurs modèles des deux marques badgées indiféremment au nom de l'une ou de l'autre.

GM acquiert des actions Isuzu au niveau de 49 %, ce qui lui donne le contrôle de la compagnie en 1999. Ceci jusqu’en 2002 où le constructeur japonais applique un plan de recapitalisation et GM ne détient plus que 12 %. Le géant américain se sort du jeu avec les droits sur tous les moteurs diesel dessinés par Isuzu et l’usine DMAX qui y est dédiée en Ohio. Dès lors, les ventes Isuzu chutent jusqu’en 2008 où l’entreprise nipponne décide de se retirer complètement du marché automobile sur les Etats-Unis.

Isuzu rachète ses dernières parts encore chez GM mais les deux constructeurs continuent à coopérer. Un nouveau pickup est développé. Entre temps Mitsibushi devient le plus grand actionnaire de la marque avec 15.65 % du capital. De son côté Toyota prend 5.9 %, de cette union nait un moteur diesel 1,6 l. qui doit équiper les véhicules Toyota vendus en Europe.

Isuzu Motors India a commencé ses opérations en 2012. Des kits CKD d’utilitaires et de SUV étant fournis à Hindustan pour être montés. En 2016 est inauguré une usine Isuzu en Andhra Pradesh.

 

Evolution du logo Isuzu depuis 1949

Isuzu A9, 1922

Sumida Type M 1932 et Type K93 1933

Moteur Isuzu DA, 1936

Isuzu TX40 1938 et PA10 1943

Isuzu Hillman Minx PH10 1953

Isuzu Bellel 1961

Isuzu BDX-30 Bonnet 1961

Isuzu 1963

Isuzu 117 Coupé 1968

Isuzu R6, Coupe 1969 et Spider 1970

Isuzu Bellett MX 1600, 1969 et Sport Wagon 1971

Chevrolet LUV 1971

Isuzu Bellet Gemini 1974

Isuzu Piazza 1981

Isuzu COA III 1987 et 4200R 1989

Geo Storm 1989

Isuzu D-Max 2002

 

Page d'accueil - Contact