Accueil > Marques et modèles > Isuzu > Sumida

ISUZU

Sumida

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

A la fin des années 20 Tokyo Gas and Electric Industries Co. ouvre une usine de construction de véhicules blindés appelés Chiyoda. Sa filiale Ishikawa Automotive Works Co, l'entité qui va devenir Isuzu par la suite, fabrique des autos et des camions qui portent la marque Sumida. Les nombreux modèles réalisés, parfois à quelques exemplaires seulement, se confondent. Ils sont basés sur des camions Sumida mais peuvent porter aussi le nom de Chiyoda. Par la suite Chiyoda se muera en Hino et Sumida deviendra Isuzu.

Les véhicules blindés initiaux sont basés sur la Wolseley A9. En 1930, le premier blindé japonais, Type 90, est le Sumida P. Ses roues peuvent être rapidement déchaussées pour pouvoir emprunter les voies ferrées. Il est suivi de nombreux modèles à 4 ou 6 roues motrices portant les appelations de Sumida ou Chiyoda.

Sumida produit un bus pour le transport urbain baptisé Type M en 1932. C'est le premier bus fabriqué au Japon. La compagnie se lance dans la conception d'automobiles destinées au transport des gradés de l'armée impériale. La Type 93 apparaît en 1934. Elle est très inspirée de la Mercedes G4 de 1933 avec ses 4 roues motrices à l'arrière.

Les 68 ch du moteur doivent suffire à transporter les 2,2 tonnes du véhicule et ses 7 passagers. Par la suite, probablement par souçi de prix de revient, une solution plus conventionnelle à 4 roues est dévoilée. En 1938, la carrosserie est légèrement modifiée, toujours 4x4.

Plus de détails sur les blindés Sumida et Chiyoda ici :
https://ikazuchisen.wordpress.com/imperial-japanese-armored-car-disambiguation-use-in-media/

 

Sumida P, Type 90, à Shanghai 1930

Bus Sumida Type M, 1932

Sumida Type K93, 1933

Sumida Type J93, 1934

 

Page d'accueil - Contact