Accueil > Marques et modèles > Mazda > RX-500

MAZDA

RX-500

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Prototype fabriqué en matériaux composites ne pesant que 850 kg. Présenté au salon de Tokyo 1970 pour marquer les 50 ans de Mazda.

La RX-500 est destinée à étudier la suite de la Cosmo Sport et est élaborée en souflerie. Un moteur rotatif 10A de compétition développant 250 ch est couplé à une transmission de Mazda Luce RX-87. La Luce est une traction avant, ici le bloc moteur-transmission est placé derrière les sièges, en position centrale. La voiture aurait été testée à plus de 240 km/h.

Si les photos publicitaires montrent des RX-500 de différentes couleurs, c'est bien un seul et unique prototype qui est repeint pour donner l'illusion que plusieurs voitures ont été construites. Je lui trouve une certaine inspiration de la Mercedes Benz C111 de 1969, également à moteur rotatif. Les ouvrants rappellent la Countach et la Tapiro.

Après le salon de Tokyo, cette voiture est oubliée dans une remise pendant plus de 35 ans. Retrouvée par le directeur du Musée des Transports de Hiroshima, elle subit une restauration totale qui prend fin en 2008. C'est dans un garage de Hiroshima, et avec l'aide de Mazda et de quelques ingénieurs de l'époque, qu'elle est remise dans son état original. Plusieurs pièces doivent être refabriquées manuellement.

Présentée à nouveau en juillet 2008 au Musée des Transports de Hiroshima, elle a autant de succès que 38 ans auparavant. Elle suscite tant d'intérêt que des projets sous forme de maquettes sont également présentés au Musée, en guise de lui trouver une évolution. Depuis, elle fait des apparitions, comme au Tokyo Auto Salon de 2009.

 
 
 

Salon de l'automobile de Tokyo 1970

La RX-500 redécouverte après 35 ans d'oubli

Exposée au Musée des Transports de Hiroshima en juillet et août 2008

Tokyo Auto Salon 2009

Maquettes réalisées en 2008 :

la Gran Turismo, qui correspond à l'originale,

la Road Sports Coupe,

et la Race Machine

 

Références:

pen-online.com Entretien avec le concepteur de la Mazda RX500

 

Page d'accueil - Contact