Accueil > Marques et modèles > Mitsui Seiki Kogyo

MITSUI SEIKI KOGYO

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

L’origine de cette marque remonte à 1928 lorsque Tsugami Seisakusho est fondé pour la fabrication d’appareils de mesure de précision et de machines-outils, à l’échelon national. Renommée Toyo Seiki en 1937, elle fusionne avec Mitsui Machine Tool en 1942 et la nouvelle entreprise prend le nom de Mitsui Seiki Kogyo (三井精機工業).

Après la guerre, afin de profiter du marché florissant de petits véhicules utilitaires, la production d’un tricycle motorisé est décidée. Il s’appelle Orient (オリエント号) et voit le jour en 1947.

Les premiers modèles sont équipés soit d’un moteur monocylindre de 766/770 cm3 de 16,5 ch refroidi par air (modèle DC/LC), soit d’un bicylindres 4 temps de 1000 cm3 à refroidissement liquide (modèles KF/KM). Les capacités de charge sont respectivement de 500 et 1000 kg.

Suite à des difficultés financières, la commercialisation de l’Orient est confiée à Hino dès 1955. Une nouvelle carrosserie est dessinée en 1956 par Sori Yanagi (modèle TR), un pionnier du design industriel au Japon. Il est également l’auteur du Gasden Minivan M36 en 1960. La cabine arrondie de l’Orient a du succès, elle peut accueillir trois personnes de front.

En 1957, le modèle AB adopte un volant à la place du guidon initial. L’Orient AB10 de 1958 mesure 4800 mm de long pour un poids de 1495 kg. Il a une capacité de charge de 2000 kg et peut atteindre 75 km/h. Le modèle AB20 fait 5945 mm de longueur.

En 1960, un modèle AC vient s’ajouter, il peut transporter une charge utile de 2 tonnes pour un poids à vide de 1495 kg. La vitesse maximum est de 75 km/h et son prix de vente est de 600 000 yens, soit environ 1660 $ de l’époque. Le catalogue de vente ne porte plus la mention de Mitsui Seiki, mais uniquement Hino.

L’Orient disparaît en 1961. Durant toute sa production, l’Orient AB/AC est mu par un moteur bicylindres 4 temps de 1400 cm3 à refroidissement liquide développant une puissance de 48 ch à 3400 t/min et un couple de 108 Nm à 2600 t/min.

Sur les prospectus, au côté du modèle AC apparaît un modèle BB dont la carrosserie est différente. Je n’ai rien trouvé sur les caractéristiques de celui-ci.

Le Humbee (ハンビー号) est un nouveau modèle qui apparaît en 1959. D’aspect plus moderne, il concurrence le Daihatsu Midget, le Mazda K360 ou encore le Mitsubishi Leo. De conception simple, il conserve un guidon et il est mu par un moteur monocylindre 2 temps de 285 cm3. Sa puissance est de 12 ch à 4400 t/min et son couple de 24.5 Nm à 2400 t/min. Il a une boîte de vitesse à 3 rapports et il peut atteindre une vitesse maximale de 70 km/h. Il est exporté à l’étranger, notamment en Thaïlande et en Birmanie.

Le Humbee devient Hino Hustler (ハスラー号) en 1961 et une version différente est aussi commercialisée. Ce dernier a deux phares à l’avant et un volant. Malheureusement la production est interrompue la même année. En effet l’âge d’or des tricycles est révolu pour laisser la place aux véhicules à 4 roues.

Hino lance de petits utilitaires aux noms de Briska et Commerce, ceux-ci étant toujours fabriqués par Mitsui Seiki Kogyo.

Le Ranger KM300 est un camion de classe moyenne qui débute en 1963.

Avec l’absorption de Hino par Toyota en 1966, la production de bus et de camions se poursuit chez Hino. Le Ranger continue sa vie au sein de Hino et sa descendance s’appelle Serie 500 aujourd’hui.

 

Orient KF 1950

Orient LC KM-2 ~1954

Orient AB 1957

Humbee 1959

Hustler 1961

Hino Commerce 1959 et Briska 1961

Hino Ranger KM300 1963

Mitsui Orient LC

Hino Orient AB

Hino Orient AC

Hino Humbee

Hino Hustler

 

Références:

ameblo.jp/porsche356a911s Orient AB
ameblo.jp/porsche356a911s Orient AB
mikipress.com Orient KF/DC
ehonkuruma.blog.fc2.com Sori Yanagi

 

Page d'accueil - Contact