Accueil > Marques et modèles > Toyota > FXV

TOYOTA

FXV

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona 1600GT
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Au salon de Tokyo 1985, Toyota présente le prototype FXV comme le coupé parfait à 4 places de l'avenir. On peut lire sur le stand "Advanced Sporty 4WD Saloon".

On l'avait déjà vu précédemment avec la FX-1, Toyota se veut visionnaire et désire montrer qu'il se donne les moyens de ses ambitions.

En effet, cette voiture est équipée des dernières technologies automobiles comme les quatre roues motrices et directrices en permanence, la suspension hydropneumatique modulable et un freinage avec antiblocage. L'aérodynamique a également été très soignée pour obtenir un Cd de seulement 0.24.

Le moteur est un 4 cylindres DOHC 16 soupapes de 1998 cm3 monté en position transversale centrale arrière. Il est suralimenté par un turbocompresseur ainsi qu'un compresseur Roots.

Cette technique mixte permet des réponses rapides et de bonnes accélérations. Une gestion électronique favorise une consommation minimale en fonction de son utilisation.

Les pistons sont fabriqué en magnésium renforcé de fibre. Les conduits d'admission sont en résine et la turbine du turbo en céramique. La puissance donnée est de 220 ch pour un couple de 294 Nm.

Une boîte de vitesse automatique à 5 rapports contrôlée électroniquement transmet la puissance aux quatre roues.

Les informations de fonctionnement de la voiture habituellement disposées sur le tableau de bord sont ici projetées sur le pare-brise à la façon d'un cockpit d'avion de chasse et peuvent être également données de vive voix par un synthétiseur vocal.

Un écran couleur tactile permet de commander le réglage de la suspension, l'air conditionné, la hifi ou encore d'appeler via le téléphone cellulaire monté dans la planche de bord.

Contrairement aux véhicules de la concurrence (Mazda et Nissan) où les roues arrières sont contrôlées électroniquement, le système des quatre roues directrices est mécanique sur la Toyota. Le boîtier de direction commande directement les trains avant et arrière.

Parmis les autres gadgets, citons les portes à assistance électronique d'ouverture, les panneaux du toit relevables, à cellules solaires, les rétroviseurs intérieur et extérieurs anti-éblouissement à cristaux liquides, les essuie-glace réliés à un détecteur de pluie et la climatisation avec sonde de régulation automatique.

 

Salon de l'automobile de Tokyo 1985.

 

Page d'accueil - Contact