Accueil > Marques et modèles > Honda > HKS

HKS

Zero-R

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota CAL-1
Yatabe RS
Toyota RV-2
Toyota RV-1
Daihatsu Hijet
Réseau de distribution Toyota domestique
Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Dès la sortie de la Nissan Skyline R32 en 1989, HKS Japon, le fournisseur de pièces automobile spécialisé dans le tuning, envisage de l’utiliser comme base pour réaliser la voiture ultime. La R32 est déjà une excellente voiture à l'origine. Elle descend d’une lignée impressionnante de Skyline qui se sont illustrées en compétition comme aucune autre voiture japonaise ne la fait avant elle. Elle intègre une technologie à la pointe du progrès et son moteur RB26DETT va prouver sa haute performance et son endurance au cours des décennies à venir.

HKS veut exploiter le potentiel de l’auto à la manière des préparateurs européens tels que Ruf (Porsche) et König (Mercedes, Ferrari). La démarche est originale pour une entreprise japonaise. A l’époque, les voitures tunées sont issues de préparations privées et sont mal vues par les autorités et la population. Ce sont des clandestines de la route qui participent à de dangereux rodéos. HKS est un pionnier dans l’acceptation officielle et publique d’une automobile aux performances augmentées.

Une dizaine de voitures sont acquises. 4 sont entièrement démontées et refaites avec des pièces spéciales (châssis E-BNR32). Tout ce qui peut être remplacé par des pièces plus performantes est fait. En plus de respecter les normes de sécurité et de passer les contrôles techniques, la voiture doit également répondre à des critères de fiabilité et d’endurance.

Le moteur RB26DETT subi tout une série de transformations, il est réalésé à une cylindrée de 2688 cm3 et est suralimenté par un turbo unique TA45S. Tout l'embiellage, les pistons forgés et les arbres à cames sont réalisés par HKS. La boîte de vitesse est manuelle à 6 rapports, elle provient du fabriquant australien Holinger. L'embrayage est un HKS-Tilton. La gestion électronique de l'alimentation VPC (Vein Pressure Converter) et de l'injection F-CON (Fuel Control) sont également des produits HKS. Au final, la puissance est de 450 ch à 7500 t/min pour un couple de 492 Nm à 6000 t/min.

En plus du système Super HICAS d'origine, qui permet aux 4 roues d'être directrices, les suspensions sont modifiées avec des pièces Nismo et HKS. Des jantes en alliage d’aluminium de 18'' sont spécialement créées et fabriquées en Italie. Elles sont chaussées de pneus Advan 245/40ZR18. Les freins sont des AP Racing de Formule 1 à 6 pistons à l'avant et 4 à l'arrière.

L’extérieur est remodelé, le bouclier avant fait un spoiler puissant et contient une large grille qui alimente le radiateur et l'intercooler. Les ailes sont élargies et des prises d'air envoient l'air frais directement sur les freins. A l'arrière, entre les phares, l’inscription Zero-R est en relief. L'élégant aileron posé sur le coffre est plus bas que celui des Skyline. En dessous, pas de diffuseur, mais la carrosserie remonte au niveau du parechoc avec les deux grosses sorties de l'échappement. L'éclairage OLC+FLC est aussi fait maison. A l’intérieur, les sièges arrière laissent la place à un réservoir d’essence, cela en raison de l’imposant système d’échappement en inox à double sortie qui occupe l'espace sous le coffre. Deux sièges baquet Recaro avec harnais de sécurité maintiennent les occupants à leur place. Le poids de la voiture est de 1480 kg.

Le niveau de préparation est digne des meilleures sportives de niveau mondial. L’aérodynamique est optimisée en soufflerie pour une vitesse maximum pouvant dépasser les 300 km/h et des tests routiers à haute vitesse sont menés sur le circuit de Yatabe. Un exemplaire est envoyé en Allemagne pour être testé sur le circuit du Nürburgring, puis il parcourt 2000 km par la route pour rejoindre Barcelone. Ce voyage permet également de préparer l’aspect commercial en tournant un clip promotionnel et en prenant des photos. La mise au point se déroule pendant deux ans. La Zero-R est officiellement présentée au salon de Tokyo 1991.

Les HKS Zero-R sont si différentes des Nissan originales qu’elles ne portent plus le badge Nissan et qu’un crash test est obligatoire pour une homologation. Le prix de revient d’un exemplaire étant de 13 millions de yens (environ 70 000 €), le coût est trop élevé et les autos sont mises de côté, le projet est abandonné. Une d’entre elles est tout de même vendue au Sultan du Brunei.

En 2005, à la suite d'une modification de la réglementation, HKS se rend compte qu’il est maintenant possible d’homologuer la voiture plus facilement. Les trois Zero-R sont dépoussiérées et retransformées pour être mises au goût du jour. Les performances d’il y a dix ans ne sont plus concurrentielles. HKS prend le bloc moteur construit par Nismo pour les Skyline GT500 de compétition, cette fois la cylindrée passe à 2771 cm3. Deux turbos HKS GT2530 sont montés. HKS installe son système V-Cam de distribution variable. Le taux de compression est légèrement augmenté. La puissance monte à 600 ch à 7400 t/min et le couple est de 647 Nm à 4400 t/min. C'est plus que les V12 Ferrari et Aston Martin de l'époque. Une boîte six vitesses manuelle Getrag est couplée à un embrayage de compétition Nismo Super Coppermix.

L'extérieur reste identique. Les optiques HID (High Intensity Discharge) sont fournies par Bellof. Le tableau de bord reçoit les accessoires HKS comme un contrôleur de suralimentation, logé à la place du cendrier, et dans la boîte à gants on trouve le contrôleur V-Cam et le répartiteur de couple. Le système audio et de navigation vient de chez Alpine.

En 2006, au moins une autre Zero-R est terminée. Les freins sont remplacés par du Brembo et les jantes par des Rays de 18’’ chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 245/40R18. Après cela, deux autres, nommées "Edition 3" perdent le système V-Cam et la boîte six vitesses pour la boîte 5 de la Skyline GT-R. Sur certains sites, il est évoqué une Edition3+, version finale de la Zero-R.

Personne ne sait exactement combien d'exemplaires ont été construits ni combien ont été vendus. Le nombre total est d'au moins 7 autos. V-Spec Performance de Melbourne, en Australie, fait l’acquisition d’une de ces voitures (Edition 3) à une vente aux enchères durant le salon de Tokyo 2019 pour 16,5 millions de yen (environ 100 000 €).

 

Catalogue pour le salon de
l'automobile de Tokyo 1991

Moteur RB26DETT

HKS Zero-R 2006

Moteur RB26DETT V-Cam

HKS Zero-R Edition3 2006

 

HKS Zero-R 1991 - 1993

Extraits de catalogues HKS Zero-R 1991

HKS Zero-R au Sultanat du Brunei

HKS Zero-R 2006

HKS Zero-R Edition 3

 

Clip de présentation 1991

Exemplaire au Sultanat du Brunei

 

Références:

whichcar.com.au Honda J-VX (1997)
speedhunters.com Hks Zero-r (2010)
gtrusablog.com HKS Zero R Nissan Skyline GT-R (2013)
automesseweb.jp Une GT-R fantôme avec seulement 7 unités dans le monde ! (2021)
itrolls.wordpress.com HKS Zero-R (2018)
hks-rb26.com ZÉRO-R
hks-rb26.com HKS-TF ZÉRO-R 2005 (comparaison 1994-2005)
drom.ru Nissan Skyline HKS Zero-R (2007)
carview.yahoo.co.jp Connaissez-vous ZERO-R ? (2021)
bhauction.com 2006 HKS ZERO-R EDITION 3 (2019)
aucview.aucfan.com 1993 HKS "ZERO-R"

 

Page d'accueil - Contact