Accueil > Marques et modèles > Honda > F1 - RA301

HONDA

F1

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Dome F105
Honda F2 (2 pages)
Honda F1 (10 pages)
Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

RA301

Honda fabrique la RA301 pour la saison 1968. Elle dérive de la RA300 hybride Honda-Lola mais le châssis est fait chez Honda. Les suspensions sont montées à l’extérieur de la caisse comme sur les Brabham. Elle pèse encore 41 kg de plus que l’ancienne RA300 et est opérationnelle pour le GP d’Espagne qui se déroule sur le circuit de Jarama au mois de mai. A partir du GP de Belgique, des appendices aérodynamiques sont installés sur la voiture. Un aileron est planté sur le train arrière ainsi que des moustaches sur le museau.

Le moteur V12 dérive de la RA300 tout en héritant des innovations développées pour la Formule 2 comme les rampes de soupapes avec leurs ressorts à barre de torsion. Il développe maintenant 440 ch à 11 500 t/min mais la fiabilité n’est pas au rendez-vous. Surtees ne termine que 4 Grand Prix sur les 11 courus. Ses meilleurs résultats étant une 2e place en France et une 3e aux USA. A Monza, il décroche la pole position mais est victime d’un accident dans le 8e tour.

A noter qu’une deuxième RA301 est construite à Slough. Son châssis est réalisé en alliage de magnésium plutôt qu’en aluminium, pour réduire le poids. La suspension arrière est améliorée. Elle est pilotée par David Hobbs à Monza et par Jo Bonnier à Mexico City où il finit 5e.

 

Honda RA301

Surtees en pole position au départ
du GP d'Italie, Honda RA301

 

  RA301 1968

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact