Accueil > Marques et modèles > Mazda > RX-7 en compétition - Endurance

MAZDA

RX-7 en compétition

Rallye - IMSA - Endurance - Pikes Peak - Japon

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Mazda Cosmo 21
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)
Mazda RX-510
Mazda Grand Familia
Mazda R16A
Mazda Familia
Mazda Familia Rotary/R100
Ken Okuyama Design
K.O 7
K.O 8
Kode 9
Kode 57
Kode 0
Toyota FXV-II
Toyota Supra (5 pages)
The Japanese Gentleman's Agreement

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Endurance

Mazda engage une RX-7 aux 24 Heures du Mans 1979. En fait elle porte la dénomination 252i et est équipée d’un moteur 13B de 1308 cm3. Elle n’arrive pas à se qualifier. En 1980, une écurie privée américaine, Z&W Enterprises, amène une RX-7 en France. Ernesto Soto, Mark Hutchins et Pierre Honegger se relaient au volant pour terminer 21e au général.

Pour 1981, c’est Mazdaspeed qui est présent avec deux voitures Mazda 253i. Les équipages sont anglo-japonais. La #37 est engagée avec la collaboration de TWR. Elle doit abandonner pour casse moteur. La #38 n’a pas plus de chance en cassant son arbre de roue. A noter la tentative du retour de Z&W mais qui n’arrive pas à se qualifier.

Mazdaspeed revient en 1982 avec deux 254i. Si la #83 casse à nouveau son moteur, la #82 termine à une belle 14e place.

L’écurie anglaise TWR menée par Tom Walkinshaw remporte les 24 Heures de SPA Francorchamps 1981. Les pilotes sont Tom Walkinshaw et Pierre Dieudonné. La même année, TWR  gagne le Tourist Trophy (RAC) avec Tom Walkinshaw et Chuck Nicholson au volant de la Mazda. Pendant ce temps Win Percy remporte le British Touring Car Championship (BTCC) en 1980 et 1981 au volant d'une RX-7 préparée par TWR.

En Australie, Allan Moffat est un vétéran de la compétition automobile. Icône de la marque Ford depuis 15 ans, mais ce dernier decide d'interrompre ses activités sportives sur le sol australien en 1981. Dès lors Allan Moffat Racing s’adjoint l’aide d'Allan Horsley en tant que directeur de l’écurie afin de courir avec une Mazda RX-7. Horsley en connait un rayon en ce qui concerne la compétition dans son pays, il y est impliqué depuis une vingtaine d’années. En fait, Horsley et Mazda ont proposé la RX-7 à l’organisation de l’Australian Touring Car Championship (ATCC) dès 1978, mais les responsables sont divisés sur l’acceptation ou pas de ce coupé sport dans une classe Touring. Ce n’est qu’en 1981 que la décision est rendue favorable de l’inclure au Groupe C, une catégorie entre voitures de tourisme et IMSA-GTU.

Moffat écume les circuits avec un certain succès, une première victoire à Surfer’s Paradise en 1981. Puis il remporte l’Australian Endurance Championship en 1982 et 1984, l’ATTC en 1983, le Sandown 400 en 1982 et 1983. Au fameux Bathurst Rally, il termine 3e en 1981, 6e en 1982, 2e en 1983 et 3e en 1984. En outre, il participe à la Guia 200 de Macao de 1981 qu’il termine à la 11e place.

A noter que l’Australian Endurance Championship de 1983 est remporté par une autre Mazda RX-7, politée par Peter McLeod.

Fin 1984, le Groupe C cesse d’exister et la RX-7 est retirée des courses locales. Moffat retourne avec Ford et continue sa carrière jusqu’à sa retraite de pilote au début des années 90.

Pour Allan Horsley, qui est maintenant à la tête de Mazda Motorsport Australia, la RX-7 n’a pas dit son dernier mot et la nouvelle génération FD de 1992 montre un sacré potentiel. Après un galop d’essai sur un circuit japonais, il décide de la faire courir en Australie. Deux RX-7 directement importées du Japon sont préparées pour la Classe T (Turbo) du Groupe A et lancées sur les circuits.  Côté mécanique, le moteur est strictement d’origine. C’est au 12 Heures de Bathurst qu’elles se distinguent. Parallèlement au Bathurst 1000, cette course a débuté en 1991 et sa popularité a été immédiate. Dès leur première participation, elles remportent l’épreuve en 1992, et s’imposent à nouveaux en 1993 (doublé gagnant) et 1994.

Pour l’édition de 1995 qui se déroule à Eastern Creek, la concurrence des Porsche 911 RS CS promet d’être féroce. Horsley anticipe et fait construire une série limitée de RX-7 SP. Les 25 exemplaires nécessaires à l’homologation sont fabriqués. Ce sont des modèles FD de série transformés pour le circuit. La puissance passe de 236 à 280 ch. Dick Johnson et John Bowe sont engagés pour piloter le bolide. L’équipe Mazda s’impose pour la 4e fois consécutive à la course d’endurance.

Une RX-7 SP II est préparée pour la saison 1996 avec 320 ch mais elle ne verra jamais la piste.

Après 3 décennies passées avec Mazda, Allan Horsley prend sa retraite en 2012.

 

Mazda RX-7 GTX Z&W Enterprises
24 Heures du Mans 1980

Mazda 254i (RX-7) 24 Heures du Mans 1982

RX-7 TWR, British Touring Car Championship
1980 et 1981, Win Percy

RX-7 TWR, 24H Spa Francorchamps
et Tourist Trophy 1981

Mazda RX-7 ATTC 1983
Allan Moffat

Mazda RX-7 Bathurst 1984
Allan Moffat

Mazda RX-7 Groupe A 1994
Mazda Motorsport Australia

Mazda RX-7 SP Groupe A 1995
Mazda Motorsport Australia

 

Mazda RX-7 aux 24 heures du Mans

Mazda 252i GTX 1979

Mazda RX-7 GTX 1980

Mazda 253i GTO 1981

Mazda 254i GTX 1982

Mazda RX-7 aux 24 Heures de Spa-Francorchamps 1981

Mazda RX-7 ATCC Allan Moffat Racing

Mazda RX-7 Mazda Groupe A Motorsport Australia

 

Références:

lemans.org Le Japon et les 24 Heures du Mans (1) - Les grandes dates de Mazda
racingsportscars.com 24 Heures du Mans
www.carsguide.com.au The Aussie rotary rocketship that humiliated Porsche
en.wikipedia.org Allan Moffat Racing
en.wikipedia.org Allan Moffat
whichcar.com.au Mazda's RX-7 Bathurst winner
shannons.com.au MAZDA RX-7: Australia’s most controversial Group C touring car
musclecarmag.com.au Disrupter! Allan Moffat’s Mazda era
touringcarracing.net Macau Guia Race
motoring.com.au Mazda Australia motorsport chief Allan Horsley announces retirement
speedcafe.com Allan Horsley
drive.com.au Mazda Motorsport's Speed Wizard Retires After 30 Years

Rallye - IMSA - Endurance - Pikes Peak - Japon

Page d'accueil - Contact