Accueil > Marques et modèles > Nova Engineering

NOVA ENGINEERING

Nova 01

Histoire - Nova 01 - Nova-02 - Nova 512/513 - Nova 532P - Fuji GC - Nova 53S - Nova SPL

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

La nouvelle auto est donc une FJ1300. Elle est développée par Kikuo Kaira sur un design de Takuya Yura. Tout les deux ont une expérience acquise chez RQ. Le châssis semi-monocoque est composé de tubes à section carrés et de caissons d’aluminium. Yura dessine une carrosserie avec un parebrise en deux parties de type "Concorde" ou "X-15" selon les récits de son auteur. Afin de marquer le travail inaugural de Nova Engineering, la voiture est appelée Nova 01.

Dans les ateliers, il y a Nobuhiro Yamanaka, il est mécanicien et il participe à la réalisation de la Nova 01. C’est un ami de Minoru Hayashi, il a travaillé sur la Macransa Panic avec Kaira.

La Nova 01 est exposée au Tokyo Racing Car Show en mars 1973. Sur le stand trône également une Augusta MkIII.

Le moteur provient cette fois de chez Toyota. C’est le 3K-B OHV de la Corolla. Esso renforce son parrainage en même temps qu’elle lance sa nouvelle huile haute performance Uniflo sur le marché. La voiture sera entrée sous les noms de Esso Extra ou Esso Uniflo. Le pilote est Hiroshi Funakoda.

Il semble que des moteurs Honda et Nissan ont également été employés.

La première compétition arrive le 3 mai, c’est le Grand Prix JAF. Malgré des problèmes de boîtier de direction défectueux, la Esso Extra se trouve à la 11e place sur la grille de départ. Effectuant une bonne remontée, Funakoda se bat avec Hayashi pour la deuxième place. Le moteur Toyota manque de couple à bas régime et il doit parfois passer la première à la sortie de l’épingle à cheveux. Malheureusement durant la course, un problème de boîte condamne la première et la deuxième vitesse. Funakoda n’a pas d’autre choix que de rouler en 3e et 4e. Dès lors, il ne peut contrer Hayashi qui le passe. Il termine à une belle 3e place avec un embrayage brûlé.

Harukuni Takahashi a récement intégré l'ERT. Sa première course en FJ1300 se déroule au FISCO le 17 juin 1973. Il termine 6e sur la Esso Extra.

Esso Racing Team termine ses activités à la fin de l'année 1973.

Les Nova 01 ont une carrière relativement longue. En 1974, équipée d'un moteur de Nissan Sunny, une Nova 01 est plus puissante que la Toyota.

Fukumi Takatake met un moteur Mugen Civic dans sa Nova 01. Il remporte plusieurs podiums de la saison 1975, alors que le châssis a déjà deux ans. Il finit 2e dans la catégorie FJ du All Japan Drivers' Championship. La Nova 01 est encore sur les circuits en 1976.

 

Funakoda sur la Nova 01 Esso Extra
talonné par la Hayashi, GP JAF 1973

Nova 01 Esso Uniflo 1973

Nova 01 Esso Uniflo 1973

Nova 01 Esso Extra
Harukuni Takahashi, Fuji 1973

 
 

Histoire - Nova 01 - Nova-02 - Nova 512/513 - Nova 532P - Fuji GC - Nova 53S - Nova SPL

Page d'accueil - Contact