Accueil > Marques et modèles > Nova Engineering

NOVA ENGINEERING

Nova SPL

Histoire - Nova 01 - Nova-02 - Nova 512/513 - Nova 532P - Fuji GC - Nova 53S - Nova SPL

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Nova voit dans ce tournant une opportunité de démontrer ses capacités techniques et décide de développer sa propre carrosserie à effet de sol pour concurrencer Mooncraft. La Nova SPL est construite pour les saisons du Fuji GC de 1983 et de 1984. Le châssis de base est un March 812. A cette époque, en plus de gérer sa propre écurie, Nova s’occupe des voitures de Heroes Racing, Katayama Racing et Shimizu Racing.

Nova prépare une SPL-BMW pour le jeune et populaire Toru Takahashi et une SPL-Mazda pour Yoshimi Katayama.

Pour l’histoire, Kazuyoshi Hoshino est aussi présent et avec sa MCS  IV-BMW, il bat le record du tour établi par Mario Andretti sur une F1 en 1977. C’est dire si ces prototypes sont rapides.

Les voitures à effet de sol ont leur revers et plusieurs pilotes ont payés de leur vie avant qu’elles ne soient interdites. Au Japon, c’est Toru Takahashi qui en fait les frais. Au cours de la 4e et dernière manche, le malheureux pilote est victime d’une sortie de route, la Nova SPL ayant perdu son adhérence, s’envole dans les airs et s’écrase à l'envers sur le talus. Takahashi est mort sur le coup. A la suite de cet accident ce type de voiture est interdit au Fuji GC.

La course est interrompue durant 2 heures puis elle reprend. Hoshino remporte l’épreuve.

Takahashi a 23 ans, il a débuté à 18 ans en FL500, puis FJ1600. Cette année 1983, il termine 2e pour son début en F2. A Suzuka, il a obtenu une pole-position à et battu le record du tour. Cette année il obtient le 2e meilleur temps de qualifications de la 4e manche du Fuji GC. C’est un pilote très prometteur adulé du public.

Pour la saison 1984, Katayama commande à Nova une voiture plus spécifique au moteur Mazda. Par rapport à la précédente, le châssis est modifié pour adopter un fond plat. La disposition des radiateurs est revue, l’aérodynamique améliorée et le poids réduit, notamment grâce à l’utilisation de Kevlar dans certaines parties de la carrosserie à la place de la fibre de verre.

Les constructeurs commencent à avoir accès à des souffleries et l’artisanat empirique né d’un fond de garage n’a plus cours. Du fait que les châssis s’homogénéisent, les différences s’estompent et la série perd progressivement de son intérêt. Et depuis 1979, la "Fuji Super Silhouette Series" prend de l’ampleur auprès des jeunes qui peuvent plus facilement s’identifier du fait que les autos dérivent de voitures de série. Mais cela est une autre histoire.

La Fuji GC devient juste Grand Champion en 1987 parce que des courses se déroulent sur d'autres circuits. De plus la cylindrée est augmentée à 3 l., probablement dans l'espoir de ranimer l'excitement de la série. Rien ni fait, le GC disparaît en 1989. Sur 29 ans d’existence, Hoshino a remporté 5 fois le Championnat.

Nova Engineering existe toujours en 2022: nova-eng.co.jp.



 

Nova SPL-BMW, Toru Takahashi 1983

Nova SPL-BMW, Toru Takahashi 1983

Nova SPL-Mazda, Yoshimi Katayama 1983

Toru Takahashi

 

Histoire - Nova 01 - Nova-02 - Nova 512/513 - Nova 532P - Fuji GC - Nova 53S - Nova SPL

 

Page d'accueil - Contact