Accueil > Marques et modèles > Daihatsu

DAIHATSU (ダイハツ)

 

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

La compagnie Hatsudōki Seizō (発動機製造 ou Motor Manufacturing) est fondée en 1907 par de jeunes chercheurs du lycée technique supérieur d’Osaka et de son directeur Yoshiaki Yasunaga. La volonté est de développer et de construire localement des moteurs à combustion interne afin de participer à l’industrialisation du Japon. Ils sont aidés dans leur tâche par des personnes influentes du monde économique régional.

Saneyasu Oka est élu à la tête de l’entreprise et une usine est bâtie. Forte de 70 employés, elle arrive à construire un premier moteur à gaz la même année. Il est petit, à de la peine à démarrer et produit 6 ch. L’année suivante c’est un générateur électrique de 100 ch qui est développé.

En 1909, Hatsudōki Seizō produit des moteurs marins et en même temps que la taille des moteurs croit, la compagnie s’agrandi. En 1917, un moteur à vapeur est livré pour un bateau cargo. Arrivé en 1919 l’usine a doublé de surface.

L'armée japonaise commande un camion et deux prototypes sont réalisés mais il ne sera pas produit en série. Suite au Grand tremblement de terre de Kanto en 1923 et la Grande dépression de 1929, Hatsudōki Seizō essaie de diversifier ses activités. Des systèmes de freins pour les trains et de petits moteurs diesel sont étudiés. En avril 1929 moteur monocylindre deux temps de 350 cm3 est réalisé, puis c'est un 4 temps 500 cm3 qui est développé pour les motos.

 

Premier moteur à gaz 1907

Hatsudōki Seizō 1919

Premiers moteurs diesel Daihatsu
fin des années 20

Le but est de le vendre à d’autres compagnies, mais celles-ci préfèrent les modèles d’importation. Hatsudōki Seizō choisi alors de fabriquer son propre véhicule pour utiliser ses moteurs. Un prototype de véhicule utilitaire à trois roues est prêt en 1930. La production du modèle HA débute en décembre de la même année. Il est appelé Daihatsu.

C'est un grand succès qui doit rivaliser avec des concurrents comme le Matsuda ou le New Era. Il va être produit à grande échelle jusqu'à la fin des années 60. Pour la compagnie, c'est un grand tournant puisqu'elle passe de constructeur de moteurs à constructeur automobile.

 

Daihatsu HA 1930

Avec l'invasion de la Mandchourie l'armée japonaise a besoin d'armenment et de véhicules, elle sollicite alors tous les constructeurs mécanique. Hatsudōki Seizō répond à un appel d’offre concernant un petit utilitaire à 4 roues motrices en 1937. A nouveau un prototype est réalisé mais l’armée lui préfère le Kurogane. Ensuite c’est un petit camion équipé d’un moteur bicylindres horizontaux de 732 cm3 qui est commandé puis annulé pour d’autres priorités dues à la guerre.

 

Hatsudōki Seizō 4x4 et camion FA 1937

L'après-guerre voit l'explosion des petits utilitaires à trois roues et Hatsudoki Seizo est bien placé.

La compagnie devient Daihatsu en 1951. La même année une voiture particulière à 4 places et trois roues est commercialisée, la Bee. Elle est très remarquée mais on ne peut pas dire que ce soit un succès commercial.

En 1953, Daihatsu sort sont 100 000e véhicule de ses usines. Seulement 3 ans plus tard, ce chiffre est doublé. C’est le constructeur automobile de masse le plus ancien au Japon.

 

Daihatsu Bee 1951

Le vrai succès arrive en 1957 avec le Midget, juste pour les 50 ans de l'entreprise. Cet utilitaire ultra compacte est le chaînon manquant entre la moto et le petit camion à trois roues. Il permet de transporter de petites charges et il peut être conduit par tout le monde, même les femmes. En fait c’est exactement le concept de l’Ape conçu par Piaggio dix ans plus tôt.

Le Midget fait fureur, il est copié par les concurrents. Daihatsu exporte ses tricycles dans toute l'Asie du sud-est et également aux USA. Cette année la production de tricycles Daihatsu atteint 111 352 unités, c'est à dire en peu moins d'un tiers de la production nationale.

 

Daihatsu Midget 1957

Le Hijet est lancé en 1960, le premier véhicule utilitaire léger à quatre roues. Il sera fabriqué en indonésie dès 1978.

 
 

Daihatsu Hijet 1960

La véritable première automobile de Daihatsu est la Compagno. Elle débute en 1963, c'est une petite berline sympathique avec un style italien. Elle est déclinée en coupé, van, pickup et même en spider en 1965.

Daihatsu est englobé dans le giron Toyota en 1967.

 

Daihatsu Compagno 1963

Daihatsu participe au grand prix du Japon 1966 avec un prototype qui remporte quelque succès. La P3 est suivie de la P5 de 140 ch.

 

Daihatsu P3 1966 et P5 1968

La Daihatsu Consorte Berlina sort en avril 1969. Moteur 1 litre, pièces communes avec la Toyota Publica.

En 1967, un accord est passé avec Toyota pour la fabrication de petits véhicules.

Daihatsu fabrique son dernier tricycle en 1972.

 

Daihatsu Consorte Berlina 1969

La fameux logo Daihatsu est adopté en 1974.

 

La Charade sort en 1977, tout d'abord en 5 portes, puis en 3 portes. Ce sera un grand succès avec de multiples versions au cours des 4 générations de son existence.

En 1978 Daihatsu passe un accord avec Astra en Indonésie pour fabriquer localement le Hijet. En 1980 c’est en Malaysie que débute la production de la Charade, du Hijet et de la Delta.

 

Daihatsu Charade 1978

Par la suite Daihatsu produit des petites voitures (Mira 1980, Cuore 1981, Applause 1989, Copen 2001) ainsi que des 4x4 (Taft 1975, Rocky/Feroza 1987, Mira e:S 2011) mais sa réputation s'est faite sur les utilitaires ultra légers comme le Hijet ou le Carry.

En 1998, Toyota détient 51 % de Daihatsu.

30 millions de véhicules ont été produits en 2010, soit en un peu plus de 100 ans d'existence.

Daihatsu a remporté la plus grande part des ventes de mini-véhicules pendant plus de 10 années consécutives de 2006 à 2017.

En 2016, daihatsu est une filiale à 100 % de Toyota.



 

Daihatsu Coppen 2002

Daihatsu e:S 2011

 

Références:

daihatsu.com Daihatsu History
meisha.co.jp Daihatsu Design
ddgroup.daihatsu.co.jp Histoire de Daihatsu
web.motormagazine.co.jp Histoire de Daihatsu
npo-rjc.jp 100 ans de Daihatsu

 

Page d'accueil - Contact