Accueil > Marques et modèles > Nissan > De Datson à Nissan

Nissan

De Datson à Nissan

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

En 1931 DAT Automobile Manufacturing Co se consacre plus particulièrement à la fabrication de camions, mais Gorham n'a pas lâché l'idée de produire une automobile. La DAT Model 91 dérivée de la Lila avec un moteur de 495 cm3 est produite en petite série.

A ce moment la compagnie est rachetée par Yoshisuke Aikawa. Cet homme d'affaire possède la holding Nippon Sangyo (Ni-San). Il a créé Tobata Casting Company 20 ans auparavant et cette fonderie fabrique déjà des pièces pour les automobiles DAT, mais également pour GM et Ford. L'entreprise DAT y trouve sa place en tant que DAT Jidosha Seizo.

Aikawa est un vieil ami de l'ingénieur Gorham. Tous deux ont envie de développer une vraie production automobile à la chaîne pour concurrencer les usines Ford et Chevrolet installées dans l'archipel. Une chaîne de montage est installée à Tobata, Fukuoka.

Commence alors en 1932 la production de la Type 10. Vendue initialement sous le nom de Datson ("son" pour fils, petite voiture de DAT, par rapport aux camions), elle est rapidement rebaptisée Datsun parce que "son" est un symbole de "mauvaise chance" en japonais, ce qui n'est pas encourageant pour un nouveau modèle. Datsun sonne mieux, spécialement pour les projets d'exportation.

En 1933, Aikawa se procure des presses, outils de fonderie et autres machines outils directement des Etat-Unis. Il est décidé que la production de voitures soit séparée de celle des camions. DAT Jidosha Seizo devient Jidosha Seizo Kabushiki Kaisha au sein de Tobata Casting Automobile Company.

Jidosha Seizo s'établi à Yokohama en décembre 1933. La nouvelle usine est terminée en mai de l'année suivante puis l'entreprise devient Nissan Jidosha et enfin Nissan Motor Company.

Nous y sommes, Nissan est né et produit des voitures Datsun ainsi que des bus et des camions, beaucoup de camions, du 1/2 au 12 tonnes. Yoshisuke Aikawa en a été l'initiateur et en est le premier président. C'est le début des exportations : 44 véhicules sont envoyés vers l'Asie, l'Australie, l'Amérique Centrale et du Sud.

Si la production de voitures reste assez modeste, la Type 10 évolue au fil des ans. La Datsun 13 ressemble passablement à la Ford 1933. L'ultime évolution est la 17 en 1938.

C'est également le moment où Nissan se lance pour la première fois dans la compétition automobile. La NL-75 est une monoplace construite artisanalement par des employés de Nissan durant leur temps libre et en trois mois seulement. Munie d'un moteur surcompressé 747 cm3 DOHC donnant 42 HP, elle participe à plusieurs compétitions et remporte notamment une course sur le circuit de Tamagawa en octobre 1936.

Gorham retourne aux USA et, en accord avec Aikawa, achète à Graham Paige les moules et presses d'un modèle de 1935. Il les importe au Japon et rapidement, la production de la Nissan Type 70 débute en 1937. Munie d'un 6 cylindres de 3,6 litres développant 85 HP, elle est disponible en berline ou cabriolet (sedan ou pheaton) et peut atteindre 120 km/h. Un camion basé sur la même mécanique est également mis en production, il est simplement nommé "Nissan".

En 1937 Nissan est le plus grand constructeur automobile du pays et a déjà vendu plus de 20'000 voitures. La guerre sino-japonaise débute cette année et la demande en véhicules militaires est prioritaire. Nissan va produire des dizaines de milliers de camions chaque année pour le gouvernement japonais. Après cela, et grâce à l'effort de guerre fourni par son patron, Nissan va encore toucher des subsides de l'Etat destinés aux constructeurs de véhicules militaires. Yoshusike Ayukawa en a même profité pour créer une industrie métallurgique en Mandchourie.

La production automobile est au ralenti. Durant la seconde Guerre Mondiale, aucune voiture ne sort des usines Nissan. Une nouvelle fabrique est construite à Yoshiwara pour construire des moteurs d'avions.

Après la guerre, les châssis de camions servent à fabriquer des bus et ce n'est qu'en 1948 que Nissan se remet à vendre des automobiles.

 

DAT Model 91, 1930

Yoshisuke Aikawa et William R. Gorham

Datson Type 10, 1932

Datsun Type 13, 1934

Datsun NL-76 et NL-75, 1936

Nissan 70 Graham Paige Sedan 1937 et Pheaton 1938

Nissan Van 1937

Nissan Datsun 1937

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact