Accueil > Marques et modèles > Nissan > Les années 60 (partie 1)

Nissan

Les années 60 (partie 1)

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Cette décennie est marquée par le développement de la marque sur le marché américain. Si les Datsun y sont vendues dès 1958, c'est en 1960 que les choses vont bouger.

La Nissan Motor Corp USA est fondée le 28 septembre 1960 à Gardena, California. Yutaka Katayama en est le président pour la côte ouest. Soichi Kawazoe est placé à Newark, New Jersey, pour diriger la côte est.

Yutaka Katayama, surnommé Mr. "K" est à l'origine du succès de Nissan aux USA. Cet homme travaille déjà chez Nissan durant la seconde Guerre Mondiale lorsqu'il est envoyé en Mandchourie dans l'usine de camions que Nissan a implantée en vue de fournir du matériel militaire pour les forces japonaises. Il est tellement dégouté des conditions de travail qu'il préfère quitter la compagnie. En 1945, il est rappelé en Mandchourie mais refuse l'ordre qui lui est donné. Katayama a le désire de fabriquer des voitures pour le peuple et non des véhicules militaires. Il se lance alors dans la fabrication d'une auto minimaliste, la Flying Feather.

Katayama n'est donc pas en très bon termes avec la direction de Nissan, et pourtant, c'est lui qui mène la petite Datsun 210 à la victoire dans le Mobilgas Round Australia Trial en 1958. Ce succès international le propulse vice président de la filiale Nissan d'Amérique créée en 1960.

Il arrivera à convaincre les dirigeants de la maison mère au Japon de modifier ses voitures afin de les adapter au marché nord américain. Il fera des Datsun des voitures à succès de l'autre côté du Pacific.

A cette époque la gamme Nissan comprend la Datsun Bluebird (P310), la première Fairlady (SP212) et la nouvelle Cedric. Il y a aussi le Nissan Caball, un petit utilitaire doté d'un moteur de 1,5 l. et le tout-terrain Patrol qui ressemble de moins en moins à une Jeep.

La Cedric vient remplacer la Cambridge après que l'accord avec Austin se soit terminé. C'est le haut de gamme, une ligne plus "américaine" mais une mécanique un peu rudimentaire. La Cedric Special a un moteur 6 cylindres de 2,8 l.

Nissan USA vend 1640 automobiles durant l'année 1960. Il faut dire que le personnel de la maison principale de Gardena ne se compose que de quelques personnes. Katayama se rendant lui-même de porte à porte dans le quartier japonais de Los Angeles pour essayer de vendre des Datsun.

Les premiers revendeurs sont des garages multi-marques ou des particuliers essayant de se faire une marge. Nissan Mexicana ouvre en 1961 puis c'est au Canada en 1964, au Pérou en 1967. L'Europe est aussi semée de concessionnaires durant cette période.

 

Yutaka Katayama et Soichi Kawazoe

Nissan Patrol, 1960

Nissan Cedric G30, 1961

Nissan Caball, 1961

Atelier de maquette , 1961

Datsun Fairlady SP310, 1962

Nissan USA, Gardena, 1963

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact