Accueil > Marques et modèles > Nissan > Les années 70

Nissan

Les années 70

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Durant l'année 1970, le premier satellite japonais est envoyé dans l'espace, le lanceur ainsi que son moteur fusée ont été développés et construits par Nissan.

Nissan lance la Cherry (E10). C'est la première série de voitures traction avant produite par Nissan. Deux moteurs sont proposés, un 1000 (Datsun 100A) et un 1200 (Datsun 120A). Un restylage est opéré en 1974, elle devient Datsun 100A-FII (F10). En plus des deux moteurs précédents un 1400 est en option. Elle est remplacée en 1978 par la Pulsar (N10) bien que encore appelée Cherry en Europe.

La Sunny (B110) reçoit une nouvelle carrosserie pour mieux concurrencer la Corolla de Toyota ainsi qu'un moteur 1200 (Datsun 1200 ou 120Y). Elle remporte la Fuji 200 devant une flopée de Corolla. Avec un châssis légèrement plus long, une version Excellent 1400 (PB110) est équipée d'un moteur de 1,4 l. arbre à came en tête et deux carburateurs développant 95 ch à 4000 t/min. Elle est réservée au marché japonais et est engagée en compétition. Une Excellent de 200 ch (KPB110) remporte le GP du japon 1973. En 1971 sort une version pick-up (B120), très populaire, ce Sunny Truck sera fabriqué jusqu'en 2008 en Afrique du Sud. La Sunny devient B210 en 1973 puis B310 en 1978, cette dernière étant une propulsion.

Au salon de Tokyo 1970, deux prototypes futuristes sont présentés, ce sont les Nissan 126X et 270X. Nissan remet ça l'année suivante avec la 216X et la ESV, deux concepts de voitures à sécurité accrue, l'une très avant‑gardiste et l'autre bien plus réaliste.

La Bluebird de 1971 (U610) s'appelle également simplement 610 ou 160B/180B selon les marchés. Faisant suite à la 510, la version SSS participe aux rallies africains avec beaucoup de succès. Elle devient 810 en 1976 puis 910 en 1979.

La Violet (710) apparaît en 1973. Sa dénomination 710 fait croire qu'elle se place dans la lignée de la Bluebird mais en fait elle se situe en dessous de celle-ci, juste au dessus de la Sunny dont elle emprunte le châssis, tout en étant une propulsion. C'est une concurrente de la Toyota Carina. La Violet est aussi appelée Datsun 710 ou 140J/160J ou encore Stanza ou Auster par la suite.

Le 10 millionième véhicule est construit dans les usines Nissan du Japon en 1972. Cette année plusieurs modèles sont renouvelés. La Skyline (C110) perd un peu de sa virilité. La Laurel (C130) adopte un look entre la Skyline et la Dodge Coronet. En plus des deux moteurs 4 cylindres, elle est disponible aussi avec un 6 cylindres en ligne premièrement de 2 l. puis 2,6 et 2,8 litres.

Nissan, comme les autres, s'est essayé au moteur rotatif. Une Sunny Excellent est présentée au salon de Tokyo 1972 avec un moteur sous licence Wankel.

Des études sur les énergies alternatives ont conduit à deux prototypes fonctionnant avec des moteurs électriques. Une camionnette nommée EV Truck (1973) et une berline Laurel. Cette dernière a un moteur électrique de 16 KW alimenté par des batteries placées dans le coffre. Avec un poids total de 1645 kg, elle atteint une vitesse maximum de 85 km/h et a une autonomie de 64 km !

La 240Z est replacée par la 260Z en 1974, une version rallongée 2+2 est disponible. En 1979, une nouvelle Fairlady arrive, la 280ZX.

La Silvia (S10) est ressuscitée en 1975 sous la forme d'une grosse voiture du style de la Skyline. Elle fait peau neuve (S11/S110) en 1979.

Au salon de Tokyo 1975, à nouveau deux prototypes intéressants, l'AD-1 est une petite sportive à moteur central suivant l'architecture de la Fiat X-1/9 et la GR-1 est la suite des véhicules à sécurité accrue, elle est basée sur la Bluebird 610 et est équipée d'un nez déformable plutôt qu'un pare-choc traditionnel.

Une usine est ouverte en Australie en 1976.

La troisième génération de Laurel (C230) arrive en 1977, en plus des moteurs 4 cylindres 1,8 l. essence ou 2 l. diesel de nouveaux 6 cylindres 2,0 l. et 2,8 l. sont proposés. Pour la Skyline, c'est sa 5e génération et elle perd bien de son charme. En avril 1979, le bureau de design NDI (Nissan Design International) est ouvert à San Diego, USA.

 

Datsun Cherry 100A (E10) 1970 / 120A (F10) 1976

Datsun Sunny 1200 (B110) 1970 / Sunny Truck (B120) 1971

Datsun Sunny Excellent Coupe (KPB110), 1ère GP du Japon 1973 / Datsun 120Y (B210) 1973

Prototypes Nissan 126X et 270X, 1970

Prototypes Nissan 216X et ESV, 1971

Datsun Bluebird 610, 1971 / Violet 710, 1973

Nissan Skyline GC110 / Laurel C130, 1972

Nissan Rotary, 1972

Prototypes Nissan EV Truck, 1973 / Laurel C130-EV, 1974

Nissan Silvia S10, 1975

Prototypes Nissan AD-1 et GR-1, 1975

Nissan Laurel C230, 1977

Datsun 280ZX, 1979

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact