Accueil > Marques et modèles > Nissan > Les années 60 (partie 3)

Nissan

Les années 60 (partie 3)

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

1968 coïncide avec un renouvellement de pratiquement toute la gamme Nissan. En effet la Bluebird 510 reçoit un nouveau design fait maison et un nouveau moteur 1,3 l. de 77 ch. C'est la première voiture Nissan conçue avec l'optique de plaire au marché nord américain, et c'est l'une des Nissan qui s'est le mieux vendue dans le monde. Grâce à elle, et à M. K, les ventes ont réellement commencer à décoller aux USA, entre autre en raison d'un un prix de vente sans concurrence. La version SSS développe 109 ch.

La Fairlady obtient maintenant un 2 litres de 150 ch et la Sunny est disponible en version coupé 2 portes.

Dans les nouveautés, la Nissan Skyline est héritée de Prince, c'est une excellente berline aux performances encourageantes. La Nissan Laurel prend place entre la Bluebird et la Cedric. Elle ressemble à la Bluebird dont elle emprunte les trains roulants mais utilise le moteur de la Cedric. Certains de ses composants sont communs avec la Skyline.

La division Prince met au point une évolution de la R380, celle-ci remporte des records d'endurance et participe aux compétitions sur sol japonais.

Katayama est satisfait de l'évolution de la gamme, mais il aimerait une voiture permettant de concurrencer les petites sportives européennes. Une voiture économique comme les autres Nissan mais ayant un potentiel pouvant plaire aux américains avides d'asphalte sur leur grandes autoroutes. Le projet de la Nissan 2000GT entrepris avec Yamaha a échoué et Toyota a débuté la production de sa 2000GT. Il est temps de proposer une auto élégante et ayant des performances supérieures.

La réponse va venir en 1969 avec l'arrivée de la Nissan 240Z. C'est un coupé Fairlady, qui remplace le roadster SR311 et la Silvia CSP311 mort-née. La 240Z n'a rien de révolutionnaire dans sa conception, elle est cependant tout à fait moderne pour son époque avec une caisse autoporteuse, des suspensions indépendantes aux quatre roues, des freins à disques à l'avant et des tambours à l'arrière, ainsi qu'une boîte de vitesse à 4 rapports. Son moteur 2,4 l. développe 150 ch, il sera aisément modifié pour la compétition.

La GT de Monsieur tout le monde est née. Le succès est immédiat, Nissan n'arrive pas à honorer les commandes. La voiture se révèle une véritable sportive en remportant un nombre impressionnant de rallies et de compétitions sur circuit.
ยจ
1969 marque le millionième véhicule exporté pour Nissan. Une étude de style est présentée sous la forme d'une maquette à l'échelle 1/2 d'un coupé sportif à deux places. Projet malheureusement sans suite.

 

Datsun Bluebird 510, 1967

Nissan R380-II , 1967

Nissan Skyline 2000GT-R (PGC10), 1969

Nissan Laurel C30, 1968

Datsun Fairlady 240Z, 1969

Etude de style, 1969

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact