Accueil > Marques et modèles > Nissan > Datsun Sports > SP310 / SP311 / SR311

NISSAN

Datsun Sports

S211 / SP212 / SP213 - SP310 / SP311 / SR311

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Nissan Fairlady 1500 / Datsun SP310 1961

Une Datsun Fairlady est présentée au salon de Tokyo en novembre 1961. La forme est moderne avec une ligne féminine et sportive à la fois, certain la compare à la MGB anglaise. Cet exemplaire n'est encore qu'un prototype. Il ne possède pas les déflecteurs de portières ni de capote.

Le châssis est celui de la Bluebird P310. Le nouveau moteur 1488 cm3 de 75 ch est emprunté à la Cedric.

La série débute en 1963 avec la SP310, nommée Fairlady 1500 au Japon. La SPL310 est la même voiture avec le volant à gauche. C'est une 3 places, le siège arrière étant disposé transversalement. Par rapport aux Datsun Sports précédentes qui étaient fabriquées à la main en petite série, la SP310 est construite sur une chaîne de montage.

En 1964, le moteur adopte deux carburateurs SU et la puissance monte à 85 ch, ce qui lui autorise une vitesse de 155 km/h.

En 1965, l'intérieur est redessiné et le siège arrière est supprimé.

Après avoir remporté le 1er GP du Japon dans sa catégorie en 1963, la Fairlady est maintenant considérée comme une vraie sportive.

Nissan, qui cherche à s'implanter aux USA a compris que la compétition est un excellent moyen de se faire connaître. Le fabriquant japonais supporte deux écuries officielles, une sur la cote est et l'autre sur la cote ouest, plus quelques pilotes privés. En Californie, il y a Duane Feuerhelm, patron de Auto Works, à Granada Hills. Son Datsun Racing Team fait courir des 1500 et des 1600 en SCCA. A l'Est, c'est Bob Sharp qui fait un travail similaire dès 1965 et remporte le Championnat national SCCA en 1967.

 

Présentation de la Fairlady 1500 au
salon de Tokyo 1961

Datsun SP310 1963

 

Nissan Fairlady 1600 / Datsun SP311 1965

A partir de 1966 un nouveau moteur de 1595 cm3 apporte une puissance de 96 ch. C'est la SP311 (et SPL311), Fairlady 1600 sur le marché domestique. La vitesse de pointe est alors de 170 kmh.

La SP311 sert de base pour la Silvia CSP311, un coupé développé conjointement par Nissan et Yamaha.

 

Datsun SP311 1966

 

Nissan Fairlady 2000 / Datsun "2000" SR311 1967

La Datsun SR311, ou Datsun 2000 Sports de 1967 est munie d'un moteur de 137 ch puis 150 ch pour une cylindrée de 1982 cm3. La vitesse maximum dépasse alors les 200 km/h.

Avec la Toyota 2000GT, c'est la première automobile japonaise à avoir une boîte de vitesse à 5 rapports de série. Elle participe à de nombreuses compétitions. Entre 1967 et 1987, elle remporte 10 Championnats Nationaux SCCA.

En plus des deux écuries mentonnées auparavant, BRE entre en scène dans le championnat SCCA en 1969. Tout d'abord sous la tutelle de Nissan Japon puis sous celle de Nissan USA. Le Datsun Racing Team de Duane Feuerhelm en fait les frais et interrompt son programme Datsun.

La production est arrêtée en 1969 à l'introduction de la nouvelle Fairlady Z.

 

Datsun Fairlady SR311 1967

Brock Racing Enterprises (BRE) 1969

 

Bob Sharp Racing SCCA

Datsun Racing Team SCCA

 

S211 / SP212 / SP213 - SP310 / SP311 / SR311

Page d'accueil - Contact