Accueil > Marques et modèles > Nissan > Silvia CSP311

NISSAN

Silvia CSP311

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

La Nissan Silvia est née de l'idée de faire un Coupé sur la base du spider Fairlady SP310. Nissan a déjà confié quelques travaux à son nouvel associé Yamaha dès 1962. Le fabriquant de motos et de pianos a grande envie de développer des voitures pour sa diversification industrielle. Après quelques prototypes, il décroche là son premier contrat pour la conception et la production d'une automobile.

L'étude de la Datsun 1500 Coupé (CSP310) chez Nissan se déroule en même temps que le projet A550X chez Yamaha, nous sommes en mars 1963. La A550X doit déboucher sur une future Nissan Coupé sportive 2 litres. Un moteur a déjà été fabriqué qui doit équiper la Cedric. Pour le style extérieur de la CSP310, Kazumi Yotsumoto dirige le bureau de design pour les voitures particulières de Nissan. Il confie le travail à Kazuo Kimura, secondé par Fumio Yoshida. Kimura a travaillé auparavent sur la SP310, il sera crédité pour le style de la Silvia. Le but est de créer une ligne originale qui sorte des banalités japonaises dessinées jusque là. Il aimerait emprunter quelques ingrédients du cahier des charges de la A550X, comme les phares escamotables et un arrière fastback.

A ce moment Nissan engage le designer allemand installé aux USA, Albrecht Goertz, comme consultant. Il est connu pour avoir été le designer des BMW 507 et 503, deux belles réussites. Il travaillera sporadiquement avec l'équipe de dessinateurs de Nissan et ceux de Yamaha. Goertz influence surtout la manière de concevoir un prototype en enseignant comment réaliser une maquette en terre glaise à l'échelle 1:1, ce qui ne s'était jamais fait chez Nissan auparavant.

Le design de la CSP310 est pratiquement achevé en mai 1963 par Kimura. On oublie les phares escamotables qui ne répondent pas à la législation américaine. La forme du toit jusqu'aux montants de custode est modifiée sur les conseils de Goertz. Le résultat est très plaisant. L'auto est élégante et sa ligne est bien de style occidental et moderne. On dirait une italienne, elle pourrait être sortie de chez Bertone. Les proportions sont équilibrées, elle a un aire de GT tout en jouant sur l'élégance, une allure de sportive et citadine à la fois. Son avant me fait penser à la Lancia Fulvia Coupé qui n'apparaîtra pourtant que deux ans plus tard. C'est une petite auto, ses dimensions sont proches de la Fulvia, la Silvia étant juste un peu plus longue de quelques centimètres. Un prototype sera testé plus tard en soufflerie, révélant un Cx de 0.45, ce qui est relativement bon pour l'époque.

En juin 1963, Nissan transmet les plans à Yamaha pour construire le gabarit en bois qui va servir à former la carrosserie. Pour les gens de Yamaha, la tâche est nouvelle et ils rencontrent des problèmes pour former les panneaux de carrosserie. Nissan envoie son expert tôlier mais le manque d'expérience rencontré chez Yamaha le décourage. Le temps presse car le but est de présenter l'auto au prochain de l'auto de Tokyo en octobre. Sur le pouce, Yamaha engage Mikio Nishioka, un consultant spécialiste indépendant. Le travail se fait en secret dans un atelier caché de Yamaha. Grace à Nishioka, une première carrosserie est terminée en 40 jours.

Un châssis de Fairlady SP310 est modifié à ses extrémités et est habillé de la nouvelle carrosserie fermée à deux portes. La mécanique est empruntée à la Fairlady, c'est le 1488 cm3 de 85 ch. Yamaha arrive à fournir un prototype roulant à Nissan le 14 octobre 1963, la veille de l'ouverture du salon de Tokyo.

Ce prototype diffère très peu de la voiture de production qui viendra plus tard. Il est reconnaissable à ses vitres en Perspex devant les phares et à l'absence de feu de recul.

L'auto est montrée aux cadres de Nissan dont le directeur Katsuji Kawamata qui découvre la CSP310 pour la première fois. Kawamata n'est pas emballé et décide de ne pas présenter la voiture au salon. La règle chez Nissan étant de ne présenter au public que les modèles destinés à la production, et la Datsun 1500 Coupé n'en fera pas partie, relevant d'une fabrication artisanale au coût élevé.

Malgré cette décision abrupte, d'autres prototypes sont fabriqués par Yamaha dont un avec la conduite à gauche. Des tests sur route sont effectués. La décision de produire l'auto vient finalement en 1964, mais il apparaît impossible de confier le travail artisanal de carrosserie à Yamaha. La production se ferait au compte-goutte et le prix de revient serait économiquement pas viable. A la place elle sera construite dans la nouvelle usine Nissan de Tonouchi. Le contrat est rompu avec Yamaha qui doit remettre tout le travail réalisé à Nissan. Goertz est également remercié en 1964.

Présentée au salon de Tokyo de 1964, la Datsun 1500 Coupé est équipée du moteur Série G. La production débute timidement peu après mais le moteur monté en série est de Série R, plus moderne. C'est un 4 cyl. 1595 cm3 de 96 ch qui est également monté dans la Fairlady (SP311). La boîte de vitesses à 4 rapports est fabriquée sous licence Porsche.

Elle est vendue sous le nom de Nissan/Datsun Coupé 1600 mais l'appellation Silvia (CSP311) est également utilisée selon les marchés de destination.

La fabrication durera officiellement de mars 1965 à septembre 1968. Seulement 554 exemplaires sont construits, dont la majorité (422) en 1965. Il en sera vendu pourtant jusqu'en 1974. Réservée dans sa plus grande part au marché japonais, l'Australie en recevra quand-même une quarantaine.

Différentes variantes ont été étudiées, comme ce cabriolet ou cette version allongée pour 4 personnes, mais aucune suite n'y sera donnée.

Je remercie Ian pour son site consacré à cette automobile, d'où j'ai pris quelques documents photographiques:
https://csp311.net/

 

Nissan Silvia

Sketch

Albrecht Goertz et Kazuo Kimura

Datsun 1500 Coupé CSP310 (prototype)

Datsun 1500 Coupé CSP310 (prototype)

Albrecht Goertz et la Silvia

Prototype SP410

Prototype à 4 places

Datsun Coupé 1600

Nissan Coupé 1500 (CSP310)

Salon de l'automobile Tokyo 1964

Présentation de la Nissan Coupé 1600 à la presse internationale, printemps 1965.

Garages Flex Auto de Yokohama et Fujitsubo à Fukuoka.

Magnifique exemplaire conservé au Toyota Automobile Museum.

 

Page d'accueil - Contact