Accueil > Marques et modèles > Honda > F1 - RA301

HONDA

F1

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

RA301

Honda fabrique la RA301 pour la saison 1968. Elle dérive de la RA300 hybride Honda-Lola mais le châssis est fait chez Honda. Les suspensions sont montées à l’extérieur de la caisse comme sur les Brabham. Elle pèse encore 41 kg de plus que l’ancienne RA300 et est opérationnelle pour le GP d’Espagne qui se déroule sur le circuit de Jarama au mois de mai. A partir du GP de Belgique, des appendices aérodynamiques sont installés sur la voiture. Un aileron est planté sur le train arrière ainsi que des moustaches sur le museau.

Le moteur V12 dérive de la RA300 tout en héritant des innovations développées pour la Formule 2 comme les rampes de soupapes avec leurs ressorts à barre de torsion. Il développe maintenant 440 ch à 11 500 t/min mais la fiabilité n’est pas au rendez-vous. Surtees ne termine que 4 Grand Prix sur les 11 courus. Ses meilleurs résultats étant une 2e place en France et une 3e aux USA. A Monza, il décroche la pole position mais est victime d’un accident dans le 8e tour.

A noter qu’une deuxième RA301 est construite à Slough. Son châssis est réalisé en alliage de magnésium plutôt qu’en aluminium, pour réduire le poids. La suspension arrière est améliorée. Elle est pilotée par David Hobbs à Monza et par Jo Bonnier à Mexico City où il finit 5e.

 

Honda RA301

Surtees en pole position au départ
du GP d'Italie, Honda RA301

 

  RA301 1968

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Page d'accueil - Contact