Accueil > Marques et modèles > Dome > Tojiro-III

DOME

Tojiro-III

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

En 1966 Honda sort la S800 et Hayashi veut construire une véritable voiture de compétition sur cette base en vue du 3e Grand Prix du Japon. Il entreprend la fabrication d'un noyau monocoque en fibre de verre en nid d'abeille injecté de mousse polyuréthane, fixé sur un châssis tubulaire.

Malheureusement, par faute de moyen et de local, cette structure est stockée à l'extérieur et elle se déforme.

Finalement Hayashi doit monter la coque sur le châssis de la Honda S800 qui servait de base mécanique. La Tojiro-III participe au Grand Prix du Japon de 1966 avec un moteur surcompressé. Mais, des ennuis avec la courroie du compresseur forcent à l'abandon.

Elle se présente aux 1000 km de Suzuka en 1967 avec Isamu Okazaki et Yasutaka Ishida. Aux qualifications elle obtient le 6e temps, mais elle ne participe finalement pas à la compétition, son pilote s’étant blessé.

Enfin elle revient aux 1000 km de Suzuka en 1968 avec Yasutaka Ishida et Masahiro Sato à son volant.

 
 
 

Page d'accueil - Contact