Accueil > Marques et modèles > Kurogane > 3 wheelers

KUROGANE

3 wheelers

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Hope Star (4 pages)
Mazda RX-510
Mazda Grand Familia
Mazda R16A
Mazda Familia
Mazda Familia Rotary/R100
Ken Okuyama Design
K.O 7
K.O 8
Kode 9
Kode 57
Kode 0
Toyota FXV-II
Toyota Supra (5 pages)
The Japanese Gentleman's Agreement
Scion
Scion FR-S Concept
Subaru BRZ
Subaru BRZ STI
Toyota GT86
Toyota GR-HV
Honda J-VX

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

New Era

New Era est une compagnie qui commence à fabriquer des tricycles motorisés en 1927. La production de ce type de véhicule est en plein essor et l'entreprise se porte bien, elle se trouve être l'une des principale du pays avec Daihatsu et Mazda. Elle confectionne également des châssis pour Nissan.

En 1937, la société change de nom pour Nihon Nainenki Seizo KK. Les tricycles sont alors vendus sous le nom de Kurogane.

 

Model 97

Après sa "Jeep japonaise", Kurogane s'est spécialisé dans les motocyclette à usage militaire. Copies de Harley Davidson, ces motos ont des moteurs de 1000 ou 1500 cm3.
Le Model 97 date de 1937.

 

Model 1

Kurogane entreprend la fabrication du Model 1 en 1941. Ce petit véhicule utilitaire est encore destiné à l'armée japonaise.

Il utilise un moteur 2 cylindres en V à 45° à refroidissement à air et à soupape latérale. La cylindrée est de 747 cm3 pour une puissance de 16,5 ch à 3500 t/min.

La transmission est assurée par un arbre et un différentiel. La boîte a 3 vitesses en avant et une marche arrière.

 

KD2 / KE

La production s'est interrompue durant la Guerrre, mais elle reprend dès les hostilités terminées. La nouveauté arrive en 1951 avec le KD2, premier Kurogane à cabine. Le moteur est encore un V2 mais à 90°. Il peut transporter 1 tonne.

L'année suivante, un vrai parebrise et un toit en tôle plate sont des améliorations.

 

KGL

Il faut attendre 1954 pour que la carrosserie soit formée à la presse. C'est le KGL avec un moteur de 875 cm3 et 22 ch qui l'enmène à 65 km/h. Sa charge utile est de 750 kg.

Kurogane en vend plus de 10'000 cette année.

 

KE / KD / KHL / KP / KF

Fort de son succès, Kurogane multiplie les modèles en 1955. En bas de gamme il y a le KE pouvant charger 750 kg de charge utile. Puis vient le KD avec 1 tonne, le KHL 1,25 tonnes, le KP 1,5 tonne et le KF 2 tonnes. Ce dernier est pour l'instant le seul à avoir deux phares.

Le modèle KP a une cylindrée de 1123 cm3 pour 28 ch. Dès 1956, des portes sont montées de chaque côté de la cabine.

 

KR / KS / KY / KU

Le KR de 1957 se distingue par une cabine entièrement fermée en acier, et un volant à la place du guidon. Il est mu par un moteur V2 OHV de 1360 cm3 refroidi à l'air.

Le KS se voit monté d'un nouveau moteur à 4 cylindres en ligne à refroidissement liquide d'une cylindrée de 1263 cm3.

En 1958, le KR devient KY/KU et adopte le moteur 4 cyl. avec une cylindrée de 1488 cm3. Cette configuration lui concède une puissance de 62 ch, ce qui lui permet d'atteindre 90 km/h en 4e vitesse. Il faudra encore plusieurs année à Daihatsu pour atteindre cette puissance.

Au début des années 60 Kurogane essaie de commercialiser une automobile mais l'usine ferme ses portes.

 
 

Page d'accueil - Contact