Accueil > Marques et modèles > Nissan > De Fairlady à Z > S30 (240Z)

NISSAN

De Fairlady à Z

Génèse - S30 (240Z) - S30 (Z432) - S30 (260Z/280Z) - S130 (280ZX)
Z31 (300ZX) - Z32 (300ZX) - Z33 (350Z) - Z34 (370Z) - RZ34 (Z) - Compétition

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

S30 - Nissan Fairlady Z / Datsun 240Z

La Fairlady Z est présentée au salon de Tokyo de 1969. La production débute en décembre. Le châssis S30 dérive du modèle de la SR311, elle conserve également son moteur 6 cylindres en ligne OHC 2 l. de 130 ch (L20A).

Pour l'exportation, elle prend le nom de Datsun 240Z. Cette dénomination vient du moteur 2.4 litres de 150 ch [SAE] à 6000 t/min (désignation L24). Ce moteur est un pure produit Nissan, inspiré du moteur Prince, lui-même copié du Mercedes 220. Il est alimenté par deux carburateurs de type SU et est couplé à boîte de vitesse à 4 rapports. A la demande des clients, ce moteur devient également disponible au Japon en 1971.

De conception simple, elle ne nécessite aucun développement couteux et se trouve adaptée à une fabrication en grande série. Elle est toutefois de conception moderne avec une caisse autoporteuse, des suspensions indépendantes aux 4 roues, des freins à disques à l'avant et des tambours à l'arrière, ainsi qu'une habilité généreuse. Avec un poids contenu en dessous de la tonne, ses performances sont respectables. Elle est plus puissante que la Ford Capri V6 2.6 l.

Elle est vendue $ 3 526.- aux USA, il n'existe aucune concurente à ce prix ayant des performances équivalentes. Ces atouts vont en faire un phénomène, elle plait immédiatement au public et la demande explose. Matsuo et Katayama ont inventé la GT de Monsieur tout le monde. La production ne cesse d'augmenter mais n'arrive pas à satisfaire la demande. En 1970, les listes d'attente s'allongent et les rares occasions se négocient plus chères que les neuves. Pour cette première année, Nissan vend près de 16 000 240Z aux USA.

L'arbre à came qui causait des vibrations à un certain régime est redessiné et la transmission est modifiée en 1971. Une boîte automatique à 3 rapports est maintenant disponible. Cette même année apparaît la 240ZG équipée d'un nez pointu avec des optiques carénées et des passages de roues élargis. Cette dernière n'est vendue qu'au Japon. Son coéfficient de traînée est assez bon pour l'époque avec un Cd=0.39, ce qui correspond à une Triumph Spitfire MkI (1964) ou une Mazda MX-5 (1989), c'est à dire entre une Citroën CX (0.36) et une Lamborghini Countach (0.42).

Une 240ZG est fournie à la police de la route de la préfecture de Kanagawa en 1972, elle remplace la Porsche 912 utilisée jusque là. Cette voiture a parcouru 370 940 km durant une dizaine d'années, avant d'être mise en retraite. Elle est restée en exposition dans un centre de sécurité routière de la police préfectorale de Kanagawaun pendant 16 ans. En 1998, lorsque le hall est fermé, la voiture doit partir à la ferraille. Yasushi Tsubouchi, un passionné de voitures anciennes essaie de l'acheter mais la police ne vend pas ses véhicules à des privés. En fin de compte, après 5 ans de négociation, la 240Z fini dans la Nissan Heritage Collection.

Omori factory prépare une 240ZG avec un moteur L28 de 300 ch. Cette voiture a servi de laboratoire de test pour pour la recherche et le développement de technologies lié à la compétition.

La voiture évolue sans cesse et est améliorée jusqu'en 1974 où elle devient 260Z. Il a été construit 116 712 modèles 240Z au total. C'est la première automobile japonaise à susciter un tel engouement et à voir naître des fan clubs à travers le monde. Elle devient la GT la plus vendue sur la planète.

 

Datsun 240Z

Nissan Fairlady Z

Moteur Nissan L24

Datsun 240Z

Datsun 240Z

Nissan Fairlady 240ZG 1971

Nissan Fairlady 240ZG Omori 1973

Nissan Fairlady Z 1969

Datsun 240Z 1969

 

Nissan Fairlady 240ZG 1971

Nissan Fairlady 240ZG Police de Kanagawa 1972

Datsun 240Z Official Pace Car à l'Ontario Motor Speedway 1972 - 1974

Datsun 240ZG Omori Test Car 1973

 

Références:

nissan-global.com Fairlady Z
zcca.org Z Car Club Association
zhome.comm Z Car Club
nosweb.jp Voiture de patrouille routière Nissan Fairlady 240ZG de 1972
zhome.com Nissan 240Z Pace Cars
silodrome.com A Brief History of the Datsun 240Z
supercarnostalgia.com Nissan S30 Fairlady Z & Datsun 240Z
racedepartment.com Nissan Fairlady 240ZG - Ōmori Factory Special Competition Test Car - 1973

Génèse - S30 (240Z) - S30 (Z432) - S30 (260Z/280Z) - S130 (280ZX)
Z31 (300ZX) - Z32 (300ZX) - Z33 (350Z) - Z34 (370Z) - RZ34 (Z) - Compétition

Page d'accueil - Contact