Accueil > Marques et modèles > Nissan > GT-R > Production

NISSAN

GT-R

Prototypes - Design - Mécanique - Production - Evolution - Séries Spéciales - Compétition

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona 1600GT
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Production

Après deux prototypes de salon, en 2001 et 2005, la GT-R réapparait enfin en 2007 au salon de Tokyo. Cette version de série tant attendue est l’œuvre de Kazutoshi Mizuno, chef ingénieur des véhicules Nissan. Il a un long passé chez Nissan et a été en charge du projet de la nouvelle GT-R. Il est amicalement surnommé le grand-père de la GT-R. Il participera à l’évolution de l’auto jusqu’en 2013 où il se retirera du projet qui planche déjà sur la future R36.

Mizuno a eu carte blanche de la part de Carlos Ghosn pour moderniser l'image de la GT-R.

Le but est de démocratiser la supercar "style Ferrari", la GT-R est une super sportive pour tout le monde, peu importe où et quand. Ce n’est pas une voiture pour pilote, mais pour vous ou moi capable de hautes performances.

L’usine Nissan de Tochigi produit les GT-R qui sortent des chaînes de montage comme les autres voitures de la marque. Il faut 60 heures pour assembler une GT-R. Les moteurs sont assemblés manuellement à Yokohama, ainsi que les transmissions à Nagoya. Chaque moteur et chaque transmission sont passées individuellement sur un banc d’essai qui en test les performances. Ces éléments sont ensuite acheminés à Tochigi pour le montage sur les voitures. En fin de chaîne, chaque voiture subit un test routier de 30 km pour vérifier qu’elle peu bien être envoyée à son future propriétaire.

Le cahier des charges mis en place prévoyait une super sportive 4 places avec un coffre, capable d’atteindre 300 km/h dans un confort et une sécurité jamais atteinte auparavant. Bien qu'elle soit fabriquée à la chaîne et vendue moins chère que ses concurrentes, elle présente un véritable caractère sportif.

Dans un esprit de continuation, son châssis est désigné R35. Elle hérite de la R34 les 4 roues motrices. Elle est la première GT-R vendue globalement dans le monde. Les ventes débutent fin 2007. Disponible dès le 6 décembre dans son pays d'origine, elle arrive en Amérique du nord en 2008 puis dans le reste du monde en 2009.

Voir un comparatif avec ses concurrentes au moment de la sortie de la Lexus LFA.

 

Kazutoshi Mizuno, "grand-père" de la GT-R

Usine de Tochigi

Carlos Ghosn, président de Nissan
au salon de Tokyo 2007

Usine de Tochigi

Usine de Tochigi

Salon de l'automobile de Genève 2008

Prototypes - Design - Mécanique - Production - Evolution - Séries Spéciales - Compétition

Page d'accueil - Contact