Accueil > Marques et modèles > Ken Okuyama Design > Kode 57

KEN OKUYAMA DESIGN

Kode 57

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

"The Quail, A Motorsports Gathering" est un événement à la gloire automobile de luxe et exclusive. L’édition de 2016 se déroule à Carmel, en Californie. C’est une excellente occasion pour dévoiler une voiture exceptionnelle comme la Kode 57.

L’auto imaginée par Ken Okuyama est dans le plus pure style de ce le designer a fait quand il était chez Pininfarina. Le numéro 57 fait référence à l’année 1957 qui a vu naître plusieurs voitures de compétition légendaires comme la Ferrari 250 Testa Rossa à qui ce concept rend hommage. C’est aussi l’époque où les courses automobiles ont commencé à avoir un intérêt mondial auprès du public.

La base est une Ferrari 599 GTB avec son châssis en aluminium et son moteur V12 de 6.0 litres. Peut-être qu’Okuyama était frustré de n’avoir pu faire une auto au look aussi sauvage lorsqu’il a dessiné la 599 GTB originale pour le compte de la carrosserie italienne. En tout cas ce Concept est magnifiquement proportionné. Les ailes et le capot ajourés laissant apparaître la mécanique donne un aspect bestial de vraie voiture de course, comme l’était la Ferrari Enzo..

L’aérodynamique a été soignée. La carrosserie est fabriquée en fibre de carbone. Les sièges baquets spéciaux sont réglable électriquement. Il y a l’air conditionné. Les suspensions et le moteur ont été revus par Novitec Rosso en Allemagne. Le V12 développe 700 ch et le train avant est réglable en hauteur depuis le cockpit, afin d’éviter de toucher le spoiler sur un dos-d’âne.

Seulement 5 exemplaires seront construits artisanalement, chacun d’eux demandant 6 à 12 mois de travail à la vingtaine d’ouvriers de Yamagata.

 
 
 
 

"The Quail" 2016

 

Page d'accueil - Contact