Accueil > Marques et modèles > Mitsuoka > Himiko / Roadster

MITSUOKA

Himiko / Roadster

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

L’une des plus belles réussites esthétiques de Mitsuoka est sans doute l’Himiko. Sa ligne est due au designer maison Aoki  Takanori, elle rappelle ces automobiles de sport anglaises des années 50 avec ce long capot et ses ailes généreuses. Présentation 2008.

Ici la base est la Mazda MX-5 de troisième génération (NC) dont le châssis est allongé à l’avant de 70 cm. La mécanique est standard Mazda avec premièrement le moteur 2 litres MZR 14 qui développe environ 160 ch, puis le LF-VE(RS) de 170 ch. Les options originales de Mazda sont également disponibles ici. Le toit dur rétractable est conservé.

L’intérieur est traité sobrement dans un esprit sportif et luxueux. L’instrumentation est composée de cadrans ronds regroupés derrière un volant trop moderne pour le style de l’auto. La console centrale trahi également l’âge du véhicule avec son écran pour la navigation. C’est le compromis entre style classique et confort moderne. Le reste du tableau de bord est élégamment garni de bois, ainsi que la grille du levier de vitesses, la poignée du frein à main et des inserts dans les portières. Le reste de la sellerie est en cuire de bonne facture.

Dès 2010 une version soft-top est aussi disponible. Des séries spéciales offrent des équipements variés. La Classic Edition, par exemple, vient avec une robe bicolore.

La fabrication a lieu au Japon et en Thailande. Depuis 2015 l’Himiko est vendue au Royaume-Uni sous le nom de Mitsuoka Roadster.

Voyez la brochure.

 

Mitsuoka Himiko, 2008

Mitsuoka Himiko, 2008

Mitsuoka Himiko Classic Edition, 2013

 
 

Page d'accueil - Contact