Accueil > Marques et modèles > Nissan > Skyline > R32

NISSAN

Skyline

ALSI - S50 - C10 - C110 - C210 - R30 - R31 - R32 - R33 - R34 - V35 - V36

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

R32 (1989-1993)

Pour la 8e génération le 1800 4 cyl. de 91 ch anime toujours la version de base et le 6 cyl. 2 litres les modèles moyens (125 à 155 ch). Le moteur turbo de la GTS-4 développe 212 ch. Il vient plus tard un moteur 2,5 litres (RB25DE) de 180 ch.

La GTS-4 est équipée d'une transmission 4x4 enclenchable.

La Skyline GT-R est une 4x4 double turbo. Elle conserve le système HICAS de la R31 qui permet aux roues arrière de tourner. Le système 4WD régulé électroniquement ATTESA E-TS est une nouveauté de Nissan.

Le nouveau moteur RB26DETT va faire la légende de la Skyline. Robuste, il peut supporter des modifications extrèmes. Sans grand changement, il sera utilisé pendant plus de 12 ans par Nissan.

Suite à un accord entre les fabricants japonais convenant qu'il ne faut pas commercialiser une automobile de plus de 276 chevaux, une bride est placée pour respecter cette limite. Une fois la bride enlevée, la puissance passe instantanément à 320 ch. Tunée pour la compétition, elle développe facilement 600 ch, et dans des cas extrêmes, certain ont dépassé les 1000 ch.

La vitesse maximale est de 250 km/h et le 0 à 100 km/h est atteint en 5.5 s. Le poids à vide est de 1430 kg.

Cette GT-R s'avère posséder un excellent comportement routier, le châssis et les suspensions sont une réussite. Elle est toute destinée à une carrière sportive et bon nombre de préparateurs vont s’y attacher.

Lorsqu'une R32 est amenée sur le circuit du Nürburgring, le record du tour est détenu par une Porsche 944 en 8:45, la Nissan pulvérise le record de 25 secondes en réalisant la boucle en 8:20.

On peut également citer les victoires de la GT-R à la Guia Race de Macao 1990, aux 24H de Spa 1991 et à la Bathurst 1000 en 1991 et 1992. Elle remporte encore de nombreuses victoires en Angleterre, Australie, Espagne et USA. Le pilote Akira Kameyama remporte trois fois la course de côte de Pikes Peak en "Open Class" pour voitures de production. En 1993 avec une R32 puis en 1996 et 1998 sur une R33.

En 1994 une Nismo GT-R GTU termine 20e aux 24 H de Daytona.

Sur les 296 087 Skyline R32 construites, il y a 40 390 GT-R.

 

Nissan Skyline Sedan (R32)

Nissan Skyline GTS (R32) 1991

Nissan Skyline GTS-4 (R32) 1989

Nissan Skyline GT-R (R32) 1990

Moteur RB26DETT
6 cylindres en ligne DOHC, 24 soupapes de 2.6 litres.
Il est utilisé dans les Skyline de 1989 à 2002 (R32, R33 et R34).
Cylindrée 2568 cm3, alésage/course 86/73.7 mm, compression 8.5:1. Alimenté par deux turbocompresseurs à roues en céramique tournant sur paliers lisses, un pour les trois premiers cylindres et l’autre pour les trois derniers cylindres. Chaque cylindre a son boîtier de papillon.
Bloc en acier et culasse en aluminium.
Puissance [JIS] 280 ch à 6800 t/min.
Couple [JIS] 353 Nm à 4400 t/min.
Monté longitudinalement sur l'essieu avant.

 

JTCC / JSPC / JGTC

La R32 participe au JTCC (Japanese Touring Car Championship) en Groupe A entre 1989 et 1993. Sur les 29 courses disputées durant ces années, la Skyline en gagne 29, remportant le titre de la série chaque année consécutive durant 5 ans ! Au JSPC (All Japan Sports Prototype Championship), elle s'illustre en 1990, 1991 et 1992. En 1993 ces deux Championnats disparaissent au profit du JGTC où la R32 s'impose encore en 1993 et 1994. Jamais une telle suprématie n'avait été vue auparavant, c'est le retour de Godzilla.

 

Nissan Skyline GT-R JTCC (R32) 1993

 

Drag Racing

Une Skyline R32 détient le record du monde d'accélération en catégorie AWD. La Heat Treatments Drag R32 Skyline GT-R du New Zeelandais Reece McGregor a parcouru le ¼ de mile en 7.57 s. avec une vitesse finale de 305.98 km/h en 2007.

Le moteur RB26 utilise un unique turbo et développe 1668 ch !
Le régime maximum est de 10 000 t/min.

 

Heat Treatments Drag R32 Skyline GT-R 2007

 

Séries spéciales

Nismo édite une série spéciale de la GT-R en 1990. Dans le but d’une homologation en Groupe A, 500 exemplaires ont été commercialisés et 60 autres ont été préparés pour la compétition. Les modifications sont surtout d’ordre aérodynamique avec des jupes latérales et un pare-choc contenant deux ouvertures supplémentaires.

La GT-R N1 de Nissan est plus radicale et réservée au marché local dès 1991. Elle est allégée de quelques dizaines de kilos et le moteur est amélioré. Le RB26DETT N1 a un bloc renforcé avec une meilleure circulation du liquide de refroidissement. Les pompes à huile et à eau sont plus puissantes. Les bielles et leurs coussinets sont fabriqués dans un matériau plus résistant. Tout l’ensemble bielles, pistons et vilebrequin est mieux équilibré. Les turbos voient leurs roues en céramique remplacées par de l’acier, plus résistant à haut régime. Seulement 228 exemplaires ont été fabriqués.

La GT-R V-Spec est lancée en 1993. V-Spec pour "Victory Specification", hommage aux GT-R victorieuses en course. Esthétiquement semblable à la GT-R standard, elle adopte les modifications du pack N1, elle reçoit des freins Brembo et des jantes BBS de 17’’. Le réglage électronique de la transmission intégrale est modifié.

En 1994 la GT-R V-Spec II prend la suite. Elle se distingue de la première série uniquement par des jantes et des pneus plus larges.

1453 exemplaires de la première série et 1303 de la deuxièmes ont été vendus.

 

Nismo GT-R (R32) 1990

Nissan Skyline GT-R N1 (R32) 1991

Nissan Skyline GT-R V-Spec (R32) 1993

 

Nissan Skyline (R32)

Nissan Skyline GT-R (R32)

Nissan Skyline GT-R N1 / V-Spec (R32)

Nissan Skyline GT-R JTCC (R32)

ALSI - S50 - C10 - C110 - C210 - R30 - R31 - R32 - R33 - R34 - V35 - V36

Page d'accueil - Contact