Accueil > Marques et modèles > Toyota > Toyopet Model S

TOYOTA

Toyopet Model S

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Le moteur Type S est prêt en 1947, il est premièrement monté dans le Model SA puis dans le petit camion Model SB. La SA utilise un châssis poutre particulier mais le châssis traditionel en échelle du SB sert à toute une série de voitures et petits utilitaires utilisant le moteur S et carrossés dans différents ateliers. Le camion léger SB est vendu à 12'796 exemplaires jusqu'en 1952.

Arakawa Sheet Metal Works produits des taxis sur la base du châssis SB. Les modèles SBP et SC sortent en 1948.

La SD est une voiture compacte d'usage économique. Un premier exemplaire est fabriqué par Kanto Electric Motor Works en juin 1949. La production est démarrée en novembre chez plusieurs carrossiers. Elle se termine en décembre 1951, après 665 unités fabriquées. Elle prend la relève du modèle SB pour les taxis. Deux châssis sont modifiées en voiture de course, c'est la Toyopet Racer.

Un modèle SE dérivé de la SD apparaît en 1950. De même pour les SBU (Central Motor Co) et SU (Shinnikkokukogyo Co).

Entre temps un nouveau châssis est développé et est prêt en 1951, le SG est prévu autant pour un camion léger d'une tonne que pour des voitures. Les modèles SF et SFK arrivent en octobre 1951. Le camion ne sort qu'en mars 1952. 7749 châssis de camion SG et 3635 châssis de voiture SF sont construits jusqu'en 1953.

En septembre 1953, les modèles de camion SK (1 tonne) et de voiture SH font leur apparition. L'automobile SH est interrompue ce même mois après seulement 230 exemplaires construits au profit de la RH qui connaît un meilleur succès. Le Model SK est produit à 3587 unités jusqu'en juillet 1954 où il est remplacé par le SKB.

Contrairement aux précédents modèles de camions légers, le SKB est vendu complétement monté par Toyota. Le moteur S passe de 28 à 30 hp. 200 unités sont produites mensuelement. En 1956, Toyota demande au publique de lui trouver un surnom, c'est ainsi que le SKB devient le premier Toyoace.

La ST10 de 1957 correspond à la première Corona.


 

Moteur Type S (1947-1952)

4 cylindres en ligne à soupapes latérales
8 soupapes
refroidissement liquide
cylindrée 995 cm3
puissance 27-33 ch à 4000 t/min.
couple 58 Nm à 2400 t/min.

Toyota SB 1947

Toyota SDY (Widefield Motors) 1950

Toyota SKB 1954

 
 

Page d'accueil - Contact