Accueil > Marques et modèles > Honda > N360 - N600

HONDA

N360 - N600

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Parallèlement au modèle sportif S800, Honda fabrique également une "Mini" à la sauce japonaise. La N360 apparaît au salon de Tokyo en 1966 et la production débute dès l'année suivante. Cette puce mesurant à peine 3 mètres de long et pesant un peu plus de 500 kg est mue par le moteur de la moto Honda CB450. La cylindrée rabaissée à 354 cm3 est conforme à la norme des Kei cars de l'époque. Ce bicylindre tout alu possède un arbre à cames en tête. Il est refroidi par air et entraine les roues avant. Sa puissance est de 31 chevaux.

La N600 est identique à sa petite soeur avec une cylindrée de 598 cm3 et une puissance de 45 ch. Elle est destinée à l'exportation et c'est d'ailleurs la première Honda vendue au USA, en 1969.

Dès leur sortie en 1967, elle sont présentées en Europe, au salon de l'automobile de Genève. La commercialisation en France débute dès 1968.

Les N360 et N600 sont des citadines à deux portes pouvant emporter quatre personnes. La banquette rabattable est pratique et innovante pour l'époque. La planche de bord reste simple mais étonnamment complète. Une version à l'arrière plus carré est appelée Van. La transmission passe par une boîte de vitesse à 4 rapports et une chaîne. Les freins sont des tambours partout sauf à l'avant de la N600 où des disques sont montés. De conception sommaire, elles se révèlent robustes avec des performances brillantes. Le moteur pouvant monter à un régime (plutôt bruyant) de 9000 t/min, la vitesse maximum est de respectivement 115 et 130 km/h.

Les points faibles sont la suspension arrière à essieu rigide et lames de ressorts, sa boîte de vitesse non-synchronisée, son freinage insuffisant et le groupe moto-propulseur bruyant à haut régime (immaginez-vous dans une cabine téléphonique en compagnie d'un motoculteur en sur-régime).

Au fil du temps la gamme s'étoffe, toit ouvrant, boîte automatique, double carburateur (la N360 passe ainsi à 36 ch !), jantes alu, intérieur plus cossu...

Au Japon, sur la même base que la série N, deux véhicules utilitaires sont commercialisés: le TN360, mini camion à plateau et sont dérivé plus ludique, le Honda Vamos avec le moteur placé en position centrale.

Ultime mutation sous forme d'un charmant micro coupé, la Z600 fait son apparition en 1970. La série N est interrompue en 1972 pour être remplacée internationalement par la Civic et par la Life sur le marché domestique.

La petite Honda possède des performances élevées pour sa catégorie, comparables avec une auto ayant le double de cylindrée. C'est normalement qu'elle participe à divers compétitions indigènes et internationales.

 

Honda N360 1967

Honda N600 1967

Kit Sport pour
Honda N360
de Racing Mate

Honda N600 au Rallye
du Bandama 1969
(32e au final)

Honda N360 Racing
au GP du Japon

Kaariainen sur Honda N600
au Rallye des
1000 Lacs 1970

Honda N360

Honda N600

 

Page d'accueil - Contact