Accueil > Marques et modèles > Hope Star

HOPE STAR (ホープスタ)

 

page 1 - 2 - 3 - 4

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

ON360

Malgré tout, en 1967, il développe un petit tout terrain 4x4. Le moteur ME24 provient d’un Mitsubishi Minica qui cède également sa transmission, Les ponts sont emprunté à la Colt 1000. Le moteur a les mêmes caractéristiques que le moteur Gasuden, mais il est plus fiable et développe 21 ch. De toute manière Fuji s’est retiré de la production automobile en 1965.

Le Hope Star ON360, c’est son nom, est présenté en août 1967 et les commandes sont prises. Le concept est très original, c'est le premier petit véhicule 4WD développé au Japon. La transmission passe par une boîte de transfert centrale. Les suspensions sont à lames de ressort à l'avant comme à l'arrière. Il est apprécié des médecins qui doivent de se rendre dans les régions reculées de montagne.

Les ventes ne sont pas nombreuses, le véhicule étant très basique, autant sur ses performances que sur sa qualité de fabrication. De plus, son prix de 550 000 ¥ le rend plus cher qu'une Corolla. Quelques exemplaires ont été exportés par des sociétés tierces.

Ono interrompt la production et propose à Mitsubishi d’acheter le droit de fabrication. Mitsubishi n’est pas intéressé, il fabrique déjà une Jeep sous licence depuis plus de 10 ans. Mais Osamu Suzuki, vieil ami de Ono et président de Suzuki est séduit. Un accord de 12 millions de yens est passé pour céder le droit de fabrication à Suzuki. Une condition toutefois, Ono doit adapter un moteur Suzuki dans le ON et fournir les plans.

Quelques jours après la conclusion de l’accord, en août 1968, une démonstration de performance est effectuée lors d’une compétition qui consiste à grimper au sommet du Mont Fuji. Un ingénieur de Suzuki est dans la voiture. Les roues arrière sont jumelées et équipées de chaînes. Ce qui ressemble à une Jeep en modèle réduit parvient à escalader la géante montagne et la ON arrive même en 5e position.

En 1970 le Jimny LJ10 est mis sur le marché par Suzuki. Même si ce n’est pas la même voiture, le concept et l’architecture sont identiques au Hope Star ON.

Le nombre d’exemplaires vendus n’est pas clair. Si l’on se base sur la quantité de moteurs achetés à Mistubishi, il était prévu une centaine de véhicules, mais en fait seulement un petite vingtaine ont été construits. Aujourd'hui, il ne reste que deux exemplaires connus au Japon.

Hope Star change de statut en 1974 et devient simplement Hope. La société produit des jeux dont certains sont revendus à Sega. En 2016 est prononcé la faillite de l'entreprise et toutes les activités sont interrompues en décembre 2017.

 

Hope Star ON360 1967

Système 4WD du Hope Star ON

Hope ON360 sur le Mont Fuji 1968

Suzuki Jimny LJ10 1970

 

Hope Star ON360

 

Références:

ameblo.jp
ja.wikipedia.org
www.wikiwand.com
www.wikiwand.com (ON)
blog.goo.ne.jp
minkara.carview.co.jp
m.blog.naver.com
motorz.jp

page 1 - 2 - 3 - 4

Page d'accueil - Contact