Accueil > Marques et modèles > Nissan > Retro Styled Cars

NISSAN

Retro Styled Cars

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Durant les années 80, Nissan lance une série de véhicules en production limitée au look rétro. Il y a quatre voitures, la Pao, la Figaro, la Be‑1 et la S‑Cargo.

Toute les quatre sont conçues sur la plateforme de la Micra (K10) et sont réalisées par la PIKE Factory, spécialement créée en ce sens par Nissan. Elles ne sont destinées qu'au marché domestique japonais. Du fait du nombre restreint d'exemplaires, elles deviennent vite des objets de collection, voir de culte, et certaines exportations non-officielles ont lieu, notamment vers le Royaume Uni, volant à droite uniquement oblige.

La première de ces "retro styled car" est présentée en tant que prototype au salon de Tokyo de 1985, c'est la Be-1 dessinée par Naoki Sakai. C'est une petite citadine économique à qui il suffit de 4,4 m de diamètre de braquage. Produite en 1989, elle utilise le moteur de 987 cm3 développant 52 ch. Une boîte automatique à 3 rapports ou manuelle 5 vitesses sont à choix. En plus de la transmission, il est également possible d'opter pour un toit ouvrant électrique en toile. Quatre couleurs sont disponibles, jaune, rouge, bleu ou blanc.

Au salon de 1987, c'est la Pao qui est dévoilée. Elle n'est disponible que sur réservation et les ventes débutent le 15 janvier 1989. Le 14 avril les 10 000 exemplaires sont vendus. Les caractéristiques sont identiques à la Be-1. Sa ligne est signée Naoki Sakai et Shoji Takahashi. Un exemplaire est exposé au Musée d'Art Moderne de New York.

Tout est fait pour toucher les nostalgiques des années 50, époque des premières petites voitures personnelles japonaises, comme la Suzulight, la Mitsubishi 500, la Subaru 360 ou encore la Mazda 360.

Les vitres plates, les poignées de portes, les charnières de portières, les jantes en tôle, les sièges, les phares ronds, l'intérieur simple mais fonctionnel avec peu de cadrans et un tableau de bord de la couleur de la carrosserie. Toujours 4 coloris à choix, vert, bleu, blanc et rouge, reprenant des teintes pastels rappelant les autos des parents. De série, la Pao vient avec un radiocassette d'un style délicieusement rétro. Et comme pour les autres voitures de PIKE Factory, si le look est rétro, le confort est moderne avec la direction assistée et l'air conditionné en série.

Après le succès des deux précédentes, PIKE s'en donne à cour joie avec la Figaro. Présentée en 1989 accompagnée du slogan "Retour vers le Future", elle est dessinée par Shoji Takahashi, qui a été récompensé pour cette réalisation.

Nissan annonce la Figaro pour la vente en 1991 et seulement 8'000 exemplaires sont disponibles. Pour s'en procurer une, il faut participer à une loterie et si vous tirez le bon numéro, alors vous avez la possibilité d'acquérir une Figaro. La demande est telle que 12'000 voitures supplémentaires sont fabriquées et tirées au sort.

C'est une adorable petite auto qui reprend le moteur de la Micra avec un turbocompresseur. La puissance grimpe ainsi à 76 ch. Le toit est escamotable électriquement dans le coffre et les sièges sont recouverts de cuire. Ici on ne s'inspire plus seulement des premières citadines japonaises, mais une influence avec la production européenne est décelable. Les quatre coloris disponibles représentent les quatre saisons de l'année, Topaz Mist, Emerald Green, Pale Aqua et Lapis Grey. Plusieurs célébrités vont s'en procurer, ce qui va renforcé le désire de collectionabilité de l'auto. Citons entre autre Eric Clapton, Joss Stone et la Princesse Eugénie. Il existe un fan club au Royaume Unis qui compte plusieurs centaines de membres propriétaires.

Egalement dévoilé en 1989, le S-Cargo est un jeu de mot entre Small Cargo et Escargot. En effet, ce petit véhicule commercial a une allure d'escargot et est inspiré, parait-il, de la 2CV camionnette. Même le volant à une branche de style Citroën a été copié. Son originalité et sa grande surface latérale en font un support publicitaire idéal. Environ 12'000 exemplaires sont fabriqués et vendus au Japon entre 1989 et 1992.

Son moteur est une version 1,5 litres de 73 ch couplé à une boîte automatique à trois rapports. Les options consistent au toit ouvrant électrique en toile et à des hublots latéraux.

La mode des "retro styled car" ne fait que commencer, le succès des Nissan PIKE Factory a émulé d'autres marques japonaises à produire des automobiles ayant des aspects rétros. On peut citer Mitsuoka qui s'est spécialisé dans le domaine, voir la Viewt (1993), les Galue et Nouera (2006) et la Himiko (2008). Autech, un tuner appartenant à Nissan a sorti d'autres modèles basés sur la Micra, les Ramba, Bolero et Rafeet puis en 2007, le prototype A-10 sur base Rasheen (1994). Nommons la Subaru Vivio Bistro (1995), la Mitsubishi Minica Toppo Town Bee (1997), la Toyota Will (1998), la Daihatsu Mira Gino (1999), la Suzuki Alto Lapin/Mazda Spiano (2002) et la Suzuki LC Concept (2005).

A noter encore que des kits carrosserie permettent de transformer des minis japonaises en quelque chose qui ressemble à une ancienne connue. Par exemple, la Suzuki Alto Lapin peut être déguisée en Renault 4L ou en van Chevrolet. Un mini-van Subaru Sambar est vite travesti en VW Kombi.

 

Nissan Be-1 Concept 1985

Nissan Pao Concept 1987

Nissan Figaro Concept 1989

Nissan S-Cargo Concept 1989

Nissan Be-1

Nissan Pao

Nissan Figaro

Nissan S-Cargo

 

Page d'accueil - Contact