Accueil > Marques et modèles > Toyota > Toyopet Corona

TOYOTA

Toyopet Corona

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona 1600GT
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Model ST10 (1957-1960)

La première Corona est présentée en mai et sa production démarre en juillet 1957. C'est une petite berline à 4 places et elle est la première Toyota à carrosserie monocoque. Elle a été dessinée et est fabriquée par Kanto Auto Works qui construisait la Master RR.

La ST10 est un peu batarde, elle descend directement du Model SA de 1947 dont elle emprunte le moteur Type S. Les suspensions, la transmission, les freins et la direction viennent du stock de la Crown RS. Enfin d'autres pièces sont identiques à la Master RR.

Le moteur Type S de 995 cm3 a évolué en 10 ans et il développe maintenant 33 hp.

La désignation ST16 correspond à la version station wagon.

 

Toyopet Corona ST10 1957

présentation de la Toyopet Corona ST10
au Tokyo Toyopet Motor Sales, 1957

 

Model PT10 (1959-1960)

Un nouveau moteur Type P est terminé en octobre 1959 et prend place dans la Corona PT10. Avec 997 cm3 et 45 hp ce n'est toujours pas un foudre de guerre. Grace à sa structure monocoque, le poids est contenu en dessous de la tonne. La vitesse de pointe est de 105 km/h.

La réglementaton des automobiles servant de taxis limite la cylindrée à 910 cm3, la Corona est bridée en puissance pour continuer cette utilisation.

Toyopet Corona PT10 1959

 

Model T20 / T30 (1960-1964)

En mars 1960, la Corona est entièrement redessinée et devient PT20. Elle est exportée aux Etats-Unis sous le nom de Tiara. Elle est censée aider Toyota USA qui a bien de la peine à vendre la Crown et le Land Cruiser.

Elle conserve le moteur Type P (PT20) couplé à une boîte de vitesse automatique à 2 rapports ou une boîte manuelle à 3 rapports. En 1961 elle est disponible avec le moteur 1.5 litre Type R (RT20) de la Crown.

La Tiara se vend au compte goûte, seulement 318 exemplaires sont écoulés sur sol américain. A la fin de sa carrière elle reçoit un nouveau moteur 1.9 litre 3R (RT30).

Toyopet Corona T20 1960

 

Model T40 / T50 (1964-1970)

La troisième génération de Corona arrive en septembre 1964. La ligne est entièrement revue, plus moderne, elle marque une nouvelle ère pour les modèles Toyota. Le but est clairement de conquérir le monde, les USA en premier. Elle doit réussir là où les précédentes ont échoué. Cette Corona est la première Toyota a être globalement exportée et est généralement désignée comme MkI.

Toyota a aussi besoin d'un nouvel atout face à son ennemi héréditaire, la Bluebird de Nissan. Une démonstration de performance est effectuée sur la toute fraîche autoroute de Meishin. Une Corona parcourt 100 000 km à la vitesse de 140 km/h.

Ce modèle se vend bien mais la Bluebird 410 est plus élégante et possède 4 suspensions indépendantes, alors que la Corona a encore des lames de ressort à l'arrière. Par contre la Toyota est livrable en une multitude de carrosseries qui font défaut chez Nissan. Le catalogue comprend la Sedan (RT40), le Coupé Hardtop (RT50/RT51), une 5 portes avec hayon (RT56), la Station wagon 3 portes, le Van 5 portes, le Pickup simple cabine et double cabine (RT46).

Sous le capot, on trouve tout d'abord le moteur Type P (PT40), en version 2P 1.2 litre ou 3P 1.3 litre. Plus intéressant est le 2R (RT40) 1.5 litre, utilisé dans les versions à l'exportation. Le choix de transmission va de la boîte manuelle à 3 ou 4 rapports ou une boîte automatique à 2 rapports.

En 1967 apparaît le Corona 1600GT (RT55). Dotée du moteur 9R DOHC, elle profite de l'aura de sa grande soeur, la 2000GT, récement mise sur le marché.

Le moteur 3R de la Crown (1.9 litre) est livré pour l'exportation aux Etats-Unis. Plusieurs moteurs 1.6 litres sont aussi installés dans la Corona, 4R, 7R et 12R.

Dans la plupart des pays importateurs, c'est le modèle RT40 qui arrive en 1967. Il marque le début de Toyota en Belgique et en Suisse. En septembre 1967, sur 80 000 véhicules construits par Toyota, 30 000 sont des Corona.

La Corona est la première Toyota assemblée en Nouvelle Zelande. D'autres pays en produident également, comme l'Australie, l'Afrique du Sud ou la Corée du Sud.

Toyota Corona RT40 1964

Toyota Corona Coupé Hardtop RT50 1965

Publicité pour la Corona avec référence à
la 2000GT du film de James Bond

Toyota Corona 1600GT (RT55)

RT40

RT50 / RT51

RT56

PT46 / RT46

 

Model T60 / T70 (1968-1972)

Avec l'apparition de la Corolla qui devient le "petit" modèle de la marque, la Corona peut grandir. En 1968 une Corona appelée MkII est commercialisée. Elle vient se placer entre la Corona standard et la Crown. Légèrement plus grande que l'autre Corona , elle se reconnaît par sa face avant redessinée. C'est une concurrente directe à la nouvelle Laurel de Nissan.

Une panoplie de moteurs y sont installés selon les versions et les destinations d'exportation. 1.5 l. (2R), 1.6 l. (7R et 12 R), 1.7 l. (6R), 1.9 l. (8R et 10R) et enfin un 2 l. (18R)

Toyopet Corona T20 1960

 

Page d'accueil - Contact