Accueil > Marques et modèles > Toyota > MR2 - Préliminaires

TOYOTA

MR2

 

Préliminaires - MkI - MkII - MkIII

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Préliminaires

La gestation de la Toyota MR2 pris 7 ans et est parsemée d'anecdotes comme on les aime. C'est en 1976 que débute le projet de l'étude d'une petite voiture économique à deux places. Diverses configurations sont étudiées pour la disposition du moteur ainsi que pour choisir entre traction et propulsion.

En 1979, l'architecture générale est trouvée et un prototype est construit. La SA-X a un moteur central arrière en position transversale, des roues arrières motrices, deux places et une ligne en coin. C'est l'ingénieur Akio Yoshida qui a influencé la conception de ce modèle et il est nommé chef du projet, maintenant appelé SV-3. L'orientation imprévue du projet tend alors vers une petite sportive à caractère ludique.

Yoshida fut certainement inspiré par la Fiat X1/9 dessinée par Bertone et dévoilée en 1972.

A cette époque Toyota collabore avec Lotus sur divers projets et, en 1981, apparaît une Lotus M90 rebaptisée X100 en 1983. Elle a été développée sous la direction de Roger Becker, ingénieur en chef pour les suspensions chez Lotus et possède un moteur Toyota DOHC 1600 cm3 (4A-GE) placé à l'avant qui entraine les roues arrières. Badgée "Lotus Toyota", elle donnera finalement naissance à la Lotus Elan de deuxième génération.

Dans le cadre du projet SV-3, d'autres prototypes sont construits chez Toyota avec l'aide de Becker. Il enseigne aux japonais la meilleure manière de développer les suspensions et participe à l'amélioration des performances générales de la voiture. Becker participe également au développement de la suspension indépendante de la Supra 2.8i. Cette dernière possède d'ailleurs bien des points communs avec la Lotus Excel. Lotus apporte son expérience dans la conception de voiture de sport, Toyota montre comment faire des produits de qualité qui sont appliqués sur l'Eclat et l'Excel.

Le rapprochement avec Lotus se renforce en 1983 lorsque Toyota décide de prendre des parts dans l'entreprise anglaise.

Au salon de Tokyo de la même année est présentée la Toyota SV-3, ultime prototype de ce qui deviendra la MR2. Elle y fait sensation et la presse internationale en parle.

Elle est essayée en Californie par le pilote Dan Guerney qui propose plusieurs modifications afin d'en améliorer la tenue de route. Il faudra encore plusieurs mois à Toyota pour arriver à un modèle commercialisable.

A la même époque, General Motors met en production la Pontiac Fiero, véhicule très similaire à la MR2. Les deux projets ont été développés parallèlement, et sont arrivé étrangement au même résultat. Autre coïncidence, GM rachète Lotus en 1986, ce qui marque la rupture de la collaboration entre la firme anglaise et Toyota. Pour rester dans le contexte, en 2003, Lotus annonce que l'Elise sera désormais propulsée par un moteur Toyota (2ZZ-GE).

Nissan développe lui aussi le projet d'une petite sportive à moteur central arrière qui pourrait remplacer la 300ZX. Le premier prototype MID4 est montré en 1985, l'étude se poursuit jusqu'en 1987 avec une version 4 roues motrices et directices mais il ne donnera pas suite. Nissan reste à la configuration classique pour sa Fairlady avec un moteur avant entraînant les roues arrières.

 

Toyota SA-X 1980

Lotus X100 1983

Toyota SV-3 1983

Pontiac Fiero 1984

Nissan MID4 1983

 

Préliminaires - MkI - MkII - MkIII

Page d'accueil - Contact