Accueil > Marques et modèles > Toyota > MR2 - MkI

TOYOTA

MR2

Préliminaires - MkI - MkII - MkIII

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

MkI 1984-1989 (AW10 / AW11)

La production débute en juin 1984 avec le nom de Toyota MR2. C'est la première voiture de sport à moteur central produite au Japon et elle remporte le prix de la voiture de l'année dans son pays.

Le nom de MR2 vient de "Mid engined, Runabout, 2 seater" mais beaucoup lui donneront d'autres signifacations par la suite. Cette appelation pose un problème en français, et le nom sera modifié en MR pour les modèles importés en France.

La première génération de MR2 (désignée maintenant comme MkI) est disponible en deux motorisations 4 cylindres. La AW10 possède le 1,5 litres OHC (3A-LU) de la Tercel de 1453 cm3 de cylindrée développant 83 ch à 5600 t/min pour un couple de 118 Nm à 3600 t/min [JIS].

La AW11 est montée avec le 1,6 litres (4A-GELU) DOHC 16 soupapes de 1453 cm3, 130 ch à 6600 t/min et 149 Nm à 5200 t/min [JIS].

L'injection électronique et l'admission à géométrie variable sont au rendez-vous. La transmission aux roues arrières passe par une boîte 5 vitesses manuelle ou une transmission automatique à 4 rapports. La version AW11, plus puissante, est nettement plus répendue que l'autre.

Pour un poids à vide se situant entre 920 et 950 kg, les performances sont acceptables avec une vitesse maximum de 170/180 km/h (AW10) et 190/200 km/h (AW11).

Elle arrive aux USA et en Europe en 1985 avec une version 124 ch [DIN] du moteur 1,6 litres. Les critiques la décrivent comme une voiture bien balancée, ludique et agréable à conduire.

En 1986, l'avant est modifié, il est un peu moins carré, un toit T-bar est disponible. La transmission est renforcée et une boîte automatique à 4 rapports est en option.

Une nouvelle version de moteur (4A-GZE) est destinée au marché nord-américain. Il est équipé d'un compresseur de type Roots et d'un intercooler développant 145 ch à 6400 t/min pour un couple de 186 Nm à 4400 t/min [JIS].

Cette Supercharger accélère de 0 à 100 km/h en 6,7 s et atteint plus de 210 km/h en vitesse de pointe. La structure est renforcée et des barres stabilisatrices plus épaisses sont montées.

La firme Modern Motors à Torrance en Californie transforme des MR2 en cabriolet à la demande qui sont vendue par le réseau Toyota.

En 1985, Toyota Team Europe développe une MR2 destinée à courir en Groupe S et B du Championnat Mondial de Rallye.

Malheureusement, suite à plusieurs accidents durant la saison, le Groupe B est banni du Championnat pour la saison 1987. La 222D restera au garage sans pouvoir démontrer ses capacités. C'est la Celica qui passera en Groupe A et continuera d'amasser les trophées.

 

Toyota MR2 1984

Architecture de la MR2

toit T-bar

Toyota MR2 Supercharger (AW11SC)

Toyota MR2 transformée en cabriolet aux USA, 1986

Toyota TTE 222D Groupe S 1985

Préliminaires - MkI - MkII - MkIII

Page d'accueil - Contact