Accueil > Marques et modèles > Toyota > MRJ

TOYOTA

MRJ

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Alors que la MR2 en est à sa deuxième génération, Toyota présente une MRJ au salon de Tokyo 1995. Ce coupé-cabriolet est un 2+2 sportif à moteur central 4 cylindres DOHC 20 soupapes de 1762 cm3 et 170 ch.

Le train arrière contient un système de direction actif faisant de la MRJ une 4 roues directrices.

Le design vient du bureau de style Toyota européen de Bruxelles. Le toit est rétractable électriquement dans le coffre.

L'instrumentation de bord est regroupée sur deux écrans LCD remplaçant les cadrans habituels. Ce prototype a fait le tour du monde des salons pour tester la réaction du publique face à ce type de voiture. Deux ans plus tard est présentée la MR-S qui donnera la troisième génération de MR2 dès 1999.

 
 
 

Page d'accueil - Contact