Accueil > Marques et modèles > Mitsuoka > Le-Seyde / Dore

MITSUOKA

Le-Seyde / Dore

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

S’inspirant de la Zimmer américaine, Mitsuoka conçoit la Le-Seyde sur une base de Nissan Silvia S13 avec son moteur 1,8 litre. Une série limitée de 500 exemplaires sont construits en 1990 et vendus en quatre jours seulement.

L’année suivante la Dore est la version Convertible de la première, mais sur une base de Ford Mustang et son moteur V8 4,9 l.

La New Le-Seyde vient en 2000, c’est une version modernisée de l’originale, basée sur la Nissan Silvia S15 et son moteur 2 l. Le nom de Dore est abandonné au profit de Le-Seyde Convertible.

 

Mitsuoka Le-Seyde, 1990

Le-Seyde 1990 et Dore 1991

En 2006 l'artiste coréen Jang Seung-Hyo décore une Dore de 1991.

New Le-Seyde 2000

 

Page d'accueil - Contact