Accueil > Marques et modèles > Toyota > Réseau de distribution domestique

TOYOTA

Réseau de distribution domestique

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota CAL-1
Yatabe RS
Toyota RV-2
Toyota RV-1
Daihatsu Hijet
Réseau de distribution Toyota domestique
Plaques d'immatriculation
Prince Moteurs
Toyota MX Concepts
Lexus Electrified Sport EV
Toyota Sports EV
Toyota FT-Se
Mazda Ionic SP
Prince Sedan
Prince BNSJ
Gasuden Mini-Van
Yanase YX360
Yanase Custom Sports
Toyota TES-ERA EV
Nissan GT-R50
Honda Open Sports
Honda Acute Blast
Honda V8 Sports
Okamura Mikasa
Nismo R33 GT-R LM
Nissan 300 Seta
Zagato Bambù
Autech Gavia Zagato
Autech Zagato Stelvio AZ1
Suzuki Fronte RP
HKS Zero-R
Nissan Z Concept
Nissan Middle Sports
Toyopet Racer
Nissan GTP
Nissan Jikoo
Nissan Z
Tokyo R&D
Vemac
Kuruma
ASL RS01
ASL Garaiya
Green Lord Motors
GLM Tommykaira ZZ
Asahi Kasei-GLM AKXY
GLM-G4
Kikuo Kaira
Tommykaira
Tommykaira ZZ (4 pages)
Nova Engineering (8 pages)
Racing Quarterly
Daihatsu X-021
Dome Formula E
Dome Cheetah
Dome (8 pages)
Nissan A680X
Nihonbashi
Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

La distinction des différents canaux de diffusion des véhicules Toyota au Japon peut être assez difficile à comprendre pour les non-initiés. Il a existé jusqu’à 6 chaînes de concessionnaires en parallèle, chacune proposant des modèles exclusifs.

Les premiers modèles Toyota d'après-guerre sont vendus sous le nom de Toyopet, diminutif choisi par le public sur concours. Dès 1947, les modèles SB (camion) et SA (voiture), et par la suite les SKB, RH (Super), et les premières Crown sont des Toyopet. En 1957, avec la sortie de la Corona, un réseau de distribution Toyopet Store est officiellement instauré pour la diffusion des automobiles de classe inférieure et pour les utilitaires tel que la Corona et le ToyoAce.

Les modèles haut de gamme comme la nouvelle Crown, la Century et le Land Cruiser sont vendus dans les Toyota Stores. Ces deux réseaux de distributions sont distincts et n’interagissent pas entre eux. Un troisième réseau semblable dévoué aux utilitaires diesel voit le jour sous le nom de Toyota Diesel Store. Il vend des camions, bus et charriots élévateurs. Après l’absorption de la marque Hino en 1966, elle reprend les camions Hino.

Avec l’arrivée de la petite Publica en 1961, un nouveau Publica Store est mis en place. Le service est plus personnalisé, il peut assister les nouveaux propriétaires dans le financement de leur première automobile et dans l’obtention du permis de conduire. Le modèle Corolla connait un grand succès à son introduction en 1966. Premièrement vendu dans les Publica Stores rapidement débordés, la commercialisation est ensuite confiée au Toyota Auto Store en 1967. En 1969, Publica Store devient Corolla Store et Toyota Auto Store se focalise sur la variante plus sportive nommée Sprinter.

Le 1er avril 1980, le canal Vista est établi pour la vente des modèles Vista (Camry), MR2 et Aristo. Vista propose un service client encore plus poussé, avec essai et livraison à domicile du véhicule. Toyota Diesel Store accueille les Starlet, Corolla, Corona, Vista et Crown équipées de moteurs diesel, mais aussi la Tercel, même si celle-ci n’existe qu’en version essence. En 1988, le canal dévolu au diesel est dissout et les modèles sont répartis entre les chaînes Toyopet et Toyota Stores. La marque Lexus apparaît en 1988, elle est spécialisée dans les modèles luxueux.

Cette segmentation des marchés permet de personnaliser le service en s’adaptant aux besoins des différents acheteurs. Un concessionnaire a la possibilité de se démarquer des autres en adaptant l’offre au client de telle catégorie de voiture et dans telle région. Cette stratégie est un succès pour la marque qui conquiert 50% du marché japonais. En 1998, Toyota Auto Store devient Netz Store et commercialise l’Altezza, la Vitz, l’ist et le RAV4 dans un esprit plus jeune afin d’attirer les nouveaux conducteurs avec la devise « customer first ».

En 2004, Netz reprend les activités de Vista qui disparaît. Il reste donc 4 canaux de vente, Toyota pour le haut de gamme, Toyopet pour les voitures de prix moyen, Corolla pour les modèles grand public compactes, incluant Daihatsu pour certaines agences, et Netz pour des modèles particuliers plutôt destinés aux jeunes conducteurs.

À la suite de l’éclatement de la bulle économique au Japon, les ventes domestiques diminuent d’un tiers, les modèles doivent être renouvelés moins fréquemment et les options sont simplifiées. Les spécialisations de chaque réseau s’estompent, les modèles Chaser, Cresta et MarkII sont distribués de manière analogue chez Toyota, Toyopet et Vista, avec des différences minimes. Cela crée des voitures jumelles presque identiques mais dépendant de canaux distincts. La confusion règne quant au magasin dans lequel acheter tel ou tel modèle Toyota. Il en va de même avec les pièces détachées dont les réseaux sont également divisés.

Cette multitude des chaînes de vente fait redondance. Certains concessionnaires ferment leurs portes et les autres doivent élargir l'éventail de modèles proposés. A ce moment, chaque chaîne possède son propre logo avec son design et sa couleur spécifiques sans aucune cohérence entre eux. L’introduction du nouveau logo ovale Toyota en 1989 doit aider à harmoniser les choses.

Petit à petit les différents canaux perdent de leur spécificité et une unification des chaînes de concessionnaires Toyota est planifiée. En 2018, la maison mère prend plusieurs décisions afin de rationaliser la production. Le but est de s’adapter aux nouvelles conditions du marché autochtone, il s'y vend toujours moins de voitures neuves, le marché étant saturé pour une population en constante diminution numéraire.

Premièrement elle réforme sa pratique de vente initialisée il y a plus de 60 ans consistant en plusieurs chaînes de concessionnaires répondant à différents segments du marché. En mai 2020, Toyota, Toyopet, Corolla et Netz proposent tous le même catalogue de véhicules. Dès lors le client peut se rendre dans n’importe lequel des quatre concessionnaires pour commander sa Toyota, ce qui rend la démarche bien moins compliquée. Seul Lexus reste une marque à part avec son réseau particulier.

La diversité des modèles clones disparaît, le nombre de véhicules développé pour le marché japonais doit diminuer de moitié. Sur les 60 actuellement, seuls les plus populaires vont rester. Enfin Les 4 réseaux distincts n’étant plus nécessaires, les enseignes doivent changer pour adopter la nouvelle dénomination unifiée de Toyota Mobility Store.

Depuis la naissance de Gazoo Racing en 2017, une quarantaine de GR Garage ont ouvert leurs portes au Japon. Ce sont souvent des concessions Corolla ou Toyopet qui ouvre une annexe GR Garage. Résolument axés sur la compétition, Il est possible d’y passer commande d’un modèle Toyota griffé GR et aussi d’acheter des pièces détachées haute performance. De plus, des expositions de voitures de course y sont organisées et un simulateur de pilotage est à disposition.

Pour voir une liste des modèles par réseau de distribution, reportez-vous à la page Wikipedia.

 

Toyota store, années 50

Publica store, Nankai 1961

Ancien concessionaire Toyota des années 70,
(Celica, Corolla, Crown) et garage
Hikari Jidosha Kogyo, Kyoto 2006

Toyota Vista store, années 80

Réseau de distribution Toyota en 2006

GR Garage, Utsunomiya 2017

Corolla - Toyopet - Netz stores, 2018

Toyota Mobility Store, Shirokana 2024

 

Toyopet store
1957

Toyota Diesel
store 1957

Publica store
1966

Toyopet store
Nara 1968

Toyota store
1980

Toyota Netz store
1998

Toyota store
Saitama 2007

Corolla store
Saitama 2007

Tokyo Toyopet store
2012

Corolla Ehime
store 2016

Netz store
2016

Toyota divers
2016

Toyopet store
2018

Toyota
2020

GR Garage
Tokyo 2020

GR Garage
Fukuroi 2022

GR Garage
Kamata 2024

Toyopet store
2024

Toyota store
2024

 

Références:

japanesenostalgiccar.com The history of Toyota’s insane dealer networks, explained
dyler.com The 10 Years When Toyota Produced the Toyopet
en.wikipedia.org Toyota dealerships (Japan)
global.toyota Toyota to Strengthen Visual Identities of Japanese Dealers
asia.nikkei.com Toyota to break down walls of dealerships in Japan
banpei.net The various Toyota stores
car.motor-fan.jp Les « GR Garage » ouvrent les uns après les autres dans tout le pays !

 

Page d'accueil - Contact