Accueil > Marques et modèles > Honda > NSX - Châssis

HONDA

NSX

Introduction - Génèse - Châssis - Motorisation - Production - Evolution - Spéciales - Compétition

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Châssis

Le châssis monocoque est entièrement réalisé en aluminium, c'est une première mondiale pour une voiture de série. Honda a pris un soin tout particulier à confectionner une structure ultra-rigide mais légère, il ne pèse que 210 kg. Son développement a nécessité une longue phase de tests effectués sur le circuit de Suzuka.

Des pilotes tels que Ayrton Senna et Satoru Nakajima ont apportés leurs contributions à son développement. Le résultat obtenu est remarquable et a été salué par les spécialistes du monde automobile en le déclarant meilleur que ceux de ses concurrentes comme Ferrari, Porsche ou Jaguar. La répartition du poids total de 1370 kg est de 48% sur l'avant et 52% sur l’arrière.

A peine plus longue et plus étroite que la Ferrari 348, elles ont en commun la hauteur de 117 cm. La peinture de la carrosserie nécessite 23 étapes incluant une couche type aviation afin de protéger la tôle d'aluminium.

La NSX se comporte comme une véritable voiture de course sur la route. Les suspensions à triangles superposés sont également réalisées en aluminium. Des jantes de 15 et 16 pouces sont utilisées respectivement à l'avant et à l'arrière.

Gordon Murray, concepteur de la McLaren F1 (1992), a possédé une NSX durant 7 ans et a avoué s'en être inspiré pour la réalisation de sa supercar.

 

Châssis monocoque en aluminium

Suspensions de la Honda NSX

Introduction - Génèse - Châssis - Motorisation - Production - Evolution - Spéciales - Compétition

Page d'accueil - Contact