Accueil > Marques et modèles > MIM Design

MIM DESIGN

Kenji Mimura

 

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Mazda RX-Evolv
Mazda Cosmo 21
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)
Mazda RX-510
Mazda Grand Familia
Mazda R16A
Mazda Familia
Mazda Familia Rotary/R100
Ken Okuyama Design
K.O 7
K.O 8
Kode 9
Kode 57
Kode 0
Toyota FXV-II
Toyota Supra (5 pages)
The Japanese Gentleman's Agreement

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Kenji Mimura est né au lendemain de la guerre, à Tokyo en 1947. Autodidacte persévérant, Mimura a un parcours atypique qui force le respect. Passionné de compétition automobile, il débute tôt dans la réalisation de machines qu’il met sur les premiers circuits nippons.

Visant toujours plus haut, il touche à la Formule 1 et à l'endurance avant de fonder sa propre entreprise de design et construction de prototypes.

 

Eva Antares Type 1A 1969

A 22 ans il dessine et construit ses premières voitures de course qu’il expose au Racing Car Show de Tokyo. En 1969, les EVA Antares Type 1A et Type 2A se font remarquer dans le salon. Un ovni sur roues et une Can-Am improbable avec un moteur de K-Car.

L’année suivante, ce sont plusieurs évolutions de la Can-Am et une monoplace destinée au Championnat de Formule Junior, la Type 3A F-J,  à l’allure d’astronef.

 

Eva Type 3A F-J 1970

Pour 1971, Mimura présente la MANA 06 au design très singulier, elle reçoit un prix spécial Racing Car Show. La MANA 08 remporte la classe réservée aux voitures japonaises du Championnat Formule Junior 1972.

 

Mana 06 F-J 1971 / Mana 08 F-J 1972

Entre 1974 et 1976, Mimura s’attaque au Championnat de Formule 1. Il monte l’écurie Maki en s’adjoignant l’aide de Masao Ono. Les voitures Maki sont programmées à une douzaine de Grand Prix mais n'arrivent jamais à se qualifier. Trois ans d'essais sans aucune participation à un GP.

 

Maki F101B 1974

Mimura est appelé par son ami Minoru Hayashi pour la conception de la Dome-0. Il est crédité pour le design si particulier de cette automobile. En 1978, année de la présentation de la voiture au salon de Genève, Mimura devient directeur exécutif de la maison Dome. Il participe ensuite activement aux tentatives des voitures Dome aux 24 Heures du Mans.

En 1982, il prend la direction du bureau de design Tokyo R&D. Je n’ai pas trouvé s’il a participé à la création de l’entreprise fondée en 1981, ou s’il l’a intégré une fois établie. Il travaille, entre autre, sur des projets pour Honda moto et Yanmar.

 

Dome-0 1978

MIM Design est fondé par Mimura et inauguré en 1985.

Ses services s'appliquent naturellement à l'automobile. Du design à la fabrication d'autos entières, ptototypes, de compétition, ou de série. Mais pas seulement, motos, téléphones, tondeuses à gazon, bateaux, pelleteuses, lunettes, camions... toute sorte d'articles industriels sortent des bureaux de MIM Design.

 

Durant 1985, MIM Design réalise la carrosserie de la Mazda 757 qui va courrir aux 24 Heures du Mans 1986. Le châssis, fabriqué par Mazdaspeed, répond aux normes IMSA GTP. Le moteur est un 13G à trois pistons rotatifs.

 

Mazda 757 1986

Parmi les nombreuses réalisations, quelques concepts chinois ont suscités la curiosité, puis en 2009 Mimura conçoit et réalise la Suzusho Supasse-V. Sorte de Lotus Elise japonaise, cette petite bombe serait capable de 250 km/h en vitesse de pointe.

 

Suzusho Supasse-V 2009

Diverses réalisations

Suzuki GSX 250
1987

tondeuse à gazon
Yanmar 1987

ACV 300
1991

Kobelco Cartman
1991

Kobelco Acera
1994

Foton Ollin
2003

Foton Saga
2004

JAC Vision
Concept 2005

Haima S1
Concept 2006

JAC Eagles
Concept 2006

Foton Midi
2008

GWM Kulla
Concept 2009

Espano
?

 

Références:

mim-design.co.jp MIM Design

 

Page d'accueil - Contact