Accueil > Marques et modèles > Toyota > Supra > A80

TOYOTA

Supra

A40 / A50 - A60 - A70 - A80 - A90

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Ken Okuyama Design
K.O 7
K.O 8
Kode 9
Kode 57
Kode 0
Toyota FXV-II
Toyota Supra (5 pages)
The Japanese Gentleman's Agreement
Scion
Scion FR-S Concept
Subaru BRZ
Subaru BRZ STI
Toyota GT86
Toyota GR-HV
Honda J-VX
Honda Pininfarina ArgentoVivo
Honda SSM
Dome F110
Jiotto Caspita
Yachiyo
Honda S660
Toyota Corona
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

A80 (1993-2002)

Créer une nouvelle mouture de la Supra n'a pas été une tâche facile. Dès 1989 Toyota mandate plusieurs équipes de designers et d’ingénieurs pour étudier le projet de la future Supra. Un concept de 4500GT montre une voie. La Skyline de Nissan est la bête noire des circuits, elle est imbattable. Honda dévoile sa NSX, une supercar qui place la barre bien haute par rapport à tout ce qui existait avant sur la route. Toyota n’a pas le choix que de créer l’événement avec une automobile exceptionnelle.

En 1990 un design est arrêté et les premiers prototypes sont construits l’année qui suit. 20 exemplaires de test sont essayés fin 1992. Comme la génération précédente, elle partage sa mécanique avec la Soarer (Z30) japonaise qui n’est autre que la Lexus SC300/400.

La ligne est réussie, elle est arrondie, tout en douceur. Certains y voient une réminiscence de la 2000GT. Elle ne ressemble à rien de connu et plaît au premier regard. On peut juste noter un air de famille avec la Celica. Elle est plus trapue que la Mk III et aussi plus légère (1450 kg). Les phares escamotables ne sont plus de mise, la Supra a maintenant de grands yeux pour bien voir la route. Son signe le plus caractéristique est cet aileron démesuré à l’arrière. Son efficacité n’a pas été prouvée mais il s’intègre bien à la ligne générale de l’auto.

L’intérieur reprend le style de la version précédente tout en étant plus ergonomique. Le tableau de bord intégré à la console centrale présente les divers instruments et commandes tournés vers le pilote.

Cette belle robe cache un monstre en dessous. A nouvelle génération, nouveau moteur. Le 6 cylindre en ligne est une évolution du 1JZ-GE de 1990. Place au 2JZ-GE de 3.0 litres et 220 ch. Pas assez, dites-vous ? Alors optez pour le 2JZ-GTE, la version Twin-Turbo et là, c’est tout de suite 320 ch. Pour gérer cette cavalerie, une nouvelle boîte de vitesse à 6 rapports Getrag est montée de série. Il y a aussi toujours la possibilité d’avoir la boîte automatique à 4 rapports.

La vitesse maximum est limitée à 250 km/h pour l’exportation. Le 0-97 km/h est atteint en 4,6 s.

Au cours de ses 9 ans d’existence, la Supra n’a connu pratiquement aucun changement, c’est dire si elle est parfaite. En 1998, l’adjonction du VVT-i lui fait gagner 5 ch supplémentaires.

En 1997, une édition limitée pour les 15 ans de la vie de la Supra est commercialisée. Entre temps Toyota a réussi à élever Lexus au rang des berlines allemandes par son standing et sa qualité. Des versions sportives ont du succès alors que la Supra ne se vend plus assez bien. Elle est progressivement retirée du marché, 1996 pour le Canada, 1998 pour les Etats-Unis. Elle est encore produite jusqu'en 2002 pour le marché nippon.

Après 2002 et l’arrêt de la production de la Supra, les rumeurs vont bon train sur la future remplaçante de l’iconique sportive. La presse spécialisée ne cesse de dévoiler des candidates potentielles. Dérivés de la Lexus SC430 ou pure imagination, les sketches nous font patienter plusieurs années. Plusieurs prototypes semblent avoir été réalisés durant les années 2000 mais à part quelques photos qui circulent sur internet, aucune information n'est relevante. Il est intéressant de remarquer qu'ils ont tous une calandre qui rappelle celle de la 2000GT.

Le tuning se charge de perpétrer le mythe. Des versions étonnantes voient le jour, spécialement au Japon où son succès reste grand. Des "body kits" de VeilSide ou Abflug sont assez impressionnants.

En 2000, elle est la vedette du film "The Fast & The Furious".

 

Toyota Supra 1993

Moteur Toyota 2JZ-GTE

Toyota Supra "The Fast & The Furious"

 

châssis

années

moteur

cylindrée
[cm3]

puissance
[ch SAE1/JIS-DIN2]

couple
[Nm SAE1/JIS-DIN2]

marché

JZA80

1993 – 2002

2JZ-GE

2997

223

285

Japon

1993 – 1998

2JZ-GTE

276
325
330

431
427
441

Japon
Canada et USA
Europe

1997 – 2002

280

454

Japon

Toyota Supra 1993-2002

Sketches, maquettes et prototypes

Toyota Supra 3000GT TRD

A partir de 1994, TRD propose un kit carrosserie afin de célébrer le succès de Toyota en compétition JGTC. Le kit Racing Aero Cowl comprend des ailes élargies, des boucliers avant et arrières, des jupes latérales, un capot ajouré et un aileron. Tous ces éléments sont réalisés en FRP et donnent à l’auto un look plus agressif rappelant les voitures de compétition d’endurance. La largeur est augmentée de 5 cm. Deux ailerons sont à choix, le Type-S et le Type-R. TRD vend quelques exemplaires toute montées et numérotées 1-35. La mécanique n’est pas modifiée par TRD qui laisse le choix à son propriétaire.

 
 

Toyota Supra body kit par VeilSide

Toyota Supra body kit par Abflug

Toyota Supra tuning divers

Toyota Supra GT500 JGTC TRD 1995

Voici la proposition de TRD pour une Supra Super GT.

 
 

Toyota Supra GTLM SARD 1995-1996

Toyota se présente aux 24 Heures du Mans en 1995 avec une Supra préparée par SARD. Le moteur vient de la Toyota Eagle utilisé par AAR en IMSA et développe 650 ch.

Elle se place modestement à l'arrivée de l'épreuve. L'année suivante, la voiture est passablement modifiée et améliorée mais elle n'arrivera pas au bout, victime d'une sortie de piste, elle doit abandonner.

 

Toyota Supra GTLM SARD 1995 et 1996

 

Toyota Supra SCCA Pro Rally 1996-2000

C’est une Supra de présérie de 1993 que Ralph Komides et Joe Noyes transforment en voiture de rallye. Ils l’allègent de tout ce qui n’est pas indispensable, renforcent les freins et les amortisseurs. Le reste est d’origine. Ils courent en Pro Rally, championnat nord-américain de rallye géré par la SCCA.

En 1996, la Supra est adaptée au nouveau Groupe 5 avec un moteur Twin-Turbo de 320 ch. Le championnat est manqué pour quelques points. Kosmides termine 5e en 1997. Mais de retour en 1998, il remporte le titre national avec plus du double de points sur le 2e. Il revient encore en 1999 et 2000 où il termine respectivement 2e et 3e de sa classe.

 
 

Toyota Supra JGTC GT500 1995-2005

La Toyota Supra s'est spécialement distinguée sur son sol d’origine. Le championnat JGTC est très populaire dans l’archipel. Elle doit en découdre avec les Nissan Skyline et les Honda NSX, mais aussi avec des Ferrari et des Porsche.

Pour une carrière relativement longue de 11 ans, la Supra GT500 remporte 4 fois le championnat. Tout d’abord en 1997, où Toyota réussi un triplé, la Supra de l’écurie TOM’s en tête.

En 2001, 2002 et 2005, c’est le titre de pilote qui est gagné. Elle est alors remplacée par la Lexus SC430.

 

Toyota Supra GT500 TOM's 1997

 

Toyota Supra HV-R 2007

La Supra HV-R est une voiture de compétition hybride destinée aux courses d’endurance. Lors de sa première participation, elle remporte les 24H de Tokashi en 2007.

Elle est basée sur une Supra Super GT avec un moteur V8 4,5 l. DOHC de 480 hp (3UZ-FE) à laquelle trois moteur/génératrices ont été ajoutés. Deux moteurs logés dans les roues avant et un troisième sur le train arrière. Vu que la compétition nécessite une pleine puissance constante et que les accélérations et décélérations se succèdent rapidement, un condensateur à charge rapide est installé à la place des traditionnelles batteries. Le poids est contenu à 1080 kg.

 
 

Toyota Supra Gran Turismo 2007

En 2007, une Toyota Supra Gran Turismo aux couleurs de Castrol participe au "Hackett Beaujolais Run". Ce rallye Goodwood-Macon-Goodwood récolte des fonds pour une œuvre de charité.

La voiture est une réplique de la Supra qui a remporté le JGTC en 1997. Cette icone de la Playstation était conduite par Gareth Jex accompagné de son navigateur Phillip White.

 
 

Prototypes des années 2000

A40 / A50 - A60 - A70 - A80 - A90

Page d'accueil - Contact