Accueil > Marques et modèles > Honda > NSX II - Habitacle et modes dynamiques

HONDA

NSX II

Génèse - Conception - Châssis - Motorisation - Aérodynamique -
Habitacle et modes dynamiques - Construction - Production

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Habitacle et modes dynamiques

Le cockpit est ergonomiquement conçu autour du pilote. C’est probablement ici que l’on peut ressentir le mieux ce qu’a été la philosophie retenue lors du développement de la nouvelle NSX : une supercar centrée sur l’humain. La position de conduite idéale favorise le lien entre la machine et l’homme. Le volant spécialement dessiné assure une prise en main parfaite .Grace aux montants de parebrise fins, la visibilité vers l’avant est excellente. Le choix des matériaux comme le cuir et l’Alcantara correspond à ce que l’on attend d’une sportive de cette classe. Au centre, sur la console se trouve les commandes du mode de conduite.

Le conducteur de la NSX dispose de 4 choix de modes dynamiques de conduite sélectionnables depuis la console centrale : silencieux, sport, sport+ et piste. En fonction du mode choisi, l’ordinateur de bord modifie le comportement de l’auto et règle les suspensions, l’alimentation et l’échappement du moteur thermique, la puissance des moteurs électriques, la direction, l’accélérateur, le frein… Ce système est appelĂ© Integrated Dynamics System (IDS) par Honda.

Le mode silencieux est un mode principalement électrique. Le TMU assure la traction et si la puissance demandée nécessite le moteur thermique, celui-ci est limité à 4000 t/min, la boîte de vitesses purement automatique privilégiant les bas régimes. L’instrumentation du tableau de bord est éclairée en bleu.

Le mode sport correspond à un mode normal de fonctionnement. La transmission optimise les changements de vitesse en fonction de la demande du conducteur mais vous pouvez en changer en jouant avec les palettes au volant. Le moteur thermique n’est plus limité en régime. L’accélération répond sans délai au désir du pilote. Des clapets placés à l’admission et à l’échappement s’ouvrent pour laisser entendre le bruit du moteur.

Le mode sport+ est plus agressif. La puissance additionnelle des moteurs électriques est exploitée à son maximum, les rapports de la boîte sont plus courts. Le châssis  dynamique est plus réactif et l’ambiance à bord se fait plus sportive avec un éclairage jaune des cadrans et un bruit augmenté de la mécanique.

Le mode piste, comme son nom l’indique correspond à une conduite ultra-sportive. Les différents systèmes de l’auto sont plus réactifs que dans les autres modes. Accélération et freinage sont au maximum de leur capacité. Le régime moteur ne descend plus au-dessous de 4000 t/min. Les rapports sont courts, le châssis ferme, les amortisseurs aiguisés et les batteries sont plus intensément chargées afin de pouvoir déployer un maximum de puissance en temps voulu. Le tableau de bord rouge et 25 db dans les oreilles vous signifient que vous n’êtes plus sur une route normale mais sur un circuit.

 

Génèse - Conception - Châssis - Motorisation - Aérodynamique -
Habitacle et modes dynamiques - Construction - Production

Page d'accueil - Contact