Accueil > Marques et modèles > Mazda > RX-7 (1985 – 1991)

MAZDA

RX-7

Génèse - SA22C - FB - FC - FD

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Harriet White Fisher
Aloha Wanderwell
Kawasaki
Kawasaki Rokkogo
Yamashima
Kyosan
Datsun 10-17
Daihatsu Charade
Daihatsu tricycles
Daihatsu Midget
New Era
Kurogane
Kurogane tricycles
Kurogane Type95
Kurogane Mighty
Kurogane Nova
Kurogane Baby
Yanmar
Ohta
Nakano Motor
Datsun Baby
Cony
Cony Giant
Cony Giant 360
Cony Guppy
Cony 360
Mitsui Seiki Kogyo
Hino Commerce
Hino Briska
Mazda moteur rotatif (7 p.)
Mazda HR-X
Mazda MX-04
Mazda RX-7 SP / SP II
Mazda RX-7 en compétition
Mazda RX-7 (5 pages)
Mazda Coupe Vision
Mazda MX-03
Mazda RX-Evolv
Bertone MX-81 Aria
Kojima
MIM Design
Eva Cars
Mana
Maki Engineering
Suzusho
Garage Suzuki
Boomerang
Hope Star (4 pages)

En travaux :

Mazda MX-5
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

FC (1985 – 1991)

Une nouvelle génération de RX-7 sort en septembre 1985, sa ligne annonce clairement l'ambition de Mazda de concurrencer la Porsche 924/944. C’est le résultat d’une étude sur les propriétaires de RX-7 première génération et des autres sportives écoulées aux Etats-Unis. La Porsche s’y vend bien et plaît aux possesseurs de Mazda.

La dénomination châssis FC3S est maintenant internationale. Cette nouvelle RX-7 reçoit des améliorations bienvenues, comme une suspension indépendante aux quatre roues et une direction à crémaillère à effet progressif. La suspension arrière est assez spéciale, appelée "à guidage dynamique" (breveté Mazda), les roues peuvent légèrement tourner pour accompagner les roues avant et le carrossage est aussi corrigé en fonction de l'effort exercé sur le train roulant. Ainsi la tendance au survirage reprochée au premier modèle a été maitrisée. La version Turbo est équipée de l'ABS.

4 freins à disque sont logés dans des jantes de 15''. La répartition du poids avant/arrière est parfaite avec 50,3/49,7. Elle est plus confortable et mieux insonorisée mais aussi plus lourde, elle a gagné 363 kg de surpoids.

En Australie, on regrette la légèreté et la simplicité du premier modèle. Une série limitée de 500 exemplaires de RX-7 FC allégées est vendue. La direction assistée, les vitres électrique et l’essuie-glace arrière ont été supprimés.

Le moteur 13B est dérivé du 12A. Sa cylindrée est augmentée et il est gavé par une injection électronique. Normalement aspiré il développe 150 ch (110 kW) à 6500 t/min et 182 Nm de couple à 3000 t/min [JIS]/[DIN]. La vitesse maximale est de 210 km/h.

La version Turbo est annoncée à 181 ch (133 kW) à 6500 t/min et 247 Nm de couple à 3500 t/min [JIS]/[DIN]. La vitesse max. est de 230 km/h avec une accélération 0-100 kmh en 7,2 secondes. Ces performances sont meilleures que celle de la Porsche 944 2.5 litres. Un nouveau turbo à deux étages est employé. Associé à un échappement à géométrie variable, il diminue les trous à l'accélération et permet de mieux gérer la quantité de mélange aspiré, réduisant sensiblement la consommation. Les RX-7 Turbo sont reconnaissables à la prise d'air sur le capot moteur alimentant l'intercooler. Aux USA elles portent le nom de RX-7 Turbo II.

Au Japon, uniquement la version Turbo est vendue.

La RX-7 établi un nouveau record de vitesse à 383.74 km/h sur le Lac Salé de Bonneville en 1986. Une RX-7 Cabriolet fait son apparition en 1988.

En janvier 1989, la RX-7 subit un petit lifting et sa puissance augmente à 160/200 ch selon la version moteur. La vitesse de pointe atteint 240 km/h.

Entre 1987 et 1991, quatre séries Infini de quelques centaines de voitures chacune sont distribuées au Japon. Ces RX-7 reçoivent des améliorations et des accessoires spécifiques.

 

Mazda RX-7 Turbo 1985

Mazda RX-7 Speed Record 1986

Mazda RX-7 Cabriolet 1988

Moteur type 13B (1973-1991)

Birotor, cylindrée 2x654 cm3
Injection d'essence électronique
puissance 135/160 ch [SAE] à 6000 t/min
couple 186 Nm [SAE] à 4000 t/min
Pour la Suisse 115 ch [SAE] à 6000 t/min et 165 Nm à 4000 t/min
Succède au moteur 12A


Moteur type 13B Turbo (1986-1991)

Birotor, cylindrée 2x654 cm3
Turbo et Injection d'essence électronique
puissance 181/200 ch [JIS]/[DIN] à 6500 t/min
couple 247/265 Nm [JIS]/[DIN] à 3500 t/min

Mazda RX-7 1985 - 1988

Mazda RX-7 1986 catalogue suisse

Mazda RX-7/RX-7 Turbo 1986 catalogue USA

Mazda RX-7 Turbo 1985 - 1988

Mazda RX-7 Turbo 1986 catalogue suisse

Mazda RX-7 Turbo 10th Anniversary Edition 1988

Mazda RX-7 1989 - 1991

Mazda RX-7 Turbo 1989 - 1991

Mazda RX-7 Turbo 1989 catalogue suisse

Mazda RX-7 Convertible

 

Références:

en.wikipedia.org Mazda RX-7
books.google.ch Mazda Rotary-engined Cars: From Cosmo 110S to RX-8
garagedreams.net The Complete History Of The Mazda RX-7

Génèse - SA22C - FB - FC - FD

Page d'accueil - Contact