Accueil > Marques et modèles > Mazda > Moteur rotatif - Une longue vie

MAZDA

Moteur rotatif

page 1 - 2 - 3

Histoire de l'automobile au Japon

Marques et modèles

 

 

Dernières mise à jour :

Toyota Corona 1600GT
lignes ferroviaires
Toyota Publica
Mazda Chantez
Yamaha Sports Ride
Histoire de Yamaha
Simpson Design
Tojiro Ukiya
Ohno Car Craft

En travaux :

Mazda MX-5
Toyota Corona
Histoire de Toyota
Histoire de Nissan
Histoire de Mazda

 

Une longue vie

C’est au salon de Tokyo de 1964 que  le prototype de la Mazda Cosmo Sport 110S est dévoilé. Il faut attendre encore 3 ans avant de voir sur le marché une auto fiabilisée.

Dès le début, Mazda essaie de tirer un maximum de puissance du moteur Wankel. Une barquette prototype R16A est équipée d'un moteur central à 4 rotors et est testée sur le tout nouveau circuit de Miyoshi. Ce quadri-rotors (3805) 4x399 cm3 développe 160 ch à 7000 t/min.

Rapidement Mazda propose le moteur rotatif sur d'autres modèles de sa gamme. La Familia et la Luce, puis ce sont les RX-2 et RX-3.

Une équipe belge se présente aux 24H du Mans 1970 avec une Chevron équipée d'un moteur rotatif Mazda 10A. L'aventure s'arrête après quatre heures de course seulement, moteur cassé. Ils étaient pourtant arrivés 15e aux 1000 km de Spa et 10e aux 1000 km du Nürburgring quelques mois plus tôt avec cette même voiture.

En 1978, c'est la RX-7 qui devient la voiture à moteur rotatif la plus vendue dans le monde. C'est d'ailleurs devenu l'unique voiture équipée de ce type de moteur, la NSU Ro80 ayant été retirée du marché. Des versions turbocompressés arrivent dans les années 80.

Mazda reste l'unique marque japonaise à s'être imposée aux 24 Heures du Mans. C'était en 1991 avec un moteur rotatif quadri-rotor. Le nouveau millénaire apporte une nouvelle génération du moteur Mazda, le Renesis qui développe 240 ch.

Animation d'un moteur à 2 pistons rotatif

 

Mazda Cosmo Sport 110 1967

prototype R16A de 1965 avec
son moteur quadri-rotors

Mazda Chevron B16 1970

Moteur type 2002 (1971)
Quadri-rotors, cylindrée 4x491 cm3,
puissance 180 ch à 6000 t/min
Composé de deux 10A accouplés, ce moteur reste un prototype.

Moteur type 13J-M (1988-1990)
Quadri-rotors, cylindrée 4x654 cm3
puissance 500 ch à 8500 t/min
Basé sur le 13B, utilisé au 24H du Mans 1988 sur la Mazda 767.

page 1 - 2 - 3

Page d'accueil - Contact