Accueil > Histoire de l'automobile au Japon > Annexes > Ford au Japon

Histoire de l'automobile au Japon

Ford au Japon

 

Histoire de l'automobile au Japon

Préhistoire
  1603-1868 A l'ère Edo
  1868-1897 Restauration Meji
  1898-1909 A l'aube du XXe siècle

Premières automobiles
  1902-1922 Les débuts, avant 1923
  1923-1929 Années 20
  1930-1939 Années 30
  1930-1939 Protectionnisme

La Guerre
  1937-1945 8 ans de guerre
  1945-1949 L'après-guerre
  1945-1949 Redémarrage
  1949 M.I.T.I.

Croissance
  1950-1959 Années 50
  1960-1969 Années 60
  1970-1979 Années 70
  1980-1989 Années 80
  1990-1999 Années 90

Le miracle économique japonais
  Le boom Izanagi
  Chocs pétroliers / Accords Plaza
  Eclatement de la bulle

Keiretsu
  Structure pyramidale
  Cas de l'industrie auto
  Déléguer pour se protéger
  Changement de paradigme

Implantation à l'étranger
  La conquête de l'Amérique 1
  La conquête de l'Amérique 2
  Le vieux continent / l'Asie

Années 2000
  Contexte économique
  Contexte social
  Production

Années 2010
  Catastrophes en série
  Dette et démographie
  Production

Annexes
  Palanquin
  Pousse-pousse
  Voitures à chevaux
  Lignes ferroviaires
  Tramways
  Panhard & Levassor
  Locomobile
  General Motors
  Ford
  Salon de Tokyo 1954
  Tremblement de terre de 1891
  Tremblement de terre de 1923
  Tremblement de terre de 1995
  Tremblement de terre de 2011

Références

 

La première Ford sur sol japonais est importée en 1907 par Oguri Tsune Taro.

Le tremblement de terre de 1923 laisse la population dans le désarroi le plus total. Le manque crucial de véhicules de transport entrave le déblayage des décombres et la reconstruction des structures. Les rares transports publics sont ravagés. Les autorités ont besoin rapidement des véhicules et s'adressent à Ford USA. Seul Ford est en mesure d'envoyer un grand nombre de vĂ©hicules en un temps court. 800 Model T sont importés pour servir de bus municipaux dans la ville de Tokyo, ce sont les entaro bus.

La compagnie Sale & Frazar vend les Ford depuis quelques années mais la maison mère décide de s'implanter sur sol japonais.

Ford Japan est créé en décembre 1924. Une usine d'assemblage est montée dans les docks du port de Yokohama. Avec un investissement de $ 1,5 million, 30 véhicules peuvent être produits chaque jour. En 1925, l'assemblage de Model T livrés en pièces détachées des USA commence. Tout cela se passe sous la haute surveillance des autorités locales qui soupçonne Ford de vouloir monopoliser le marché automobile domestique.

Puis ce sont des Model A qui sortent de la chaîne d'assemblage. Environ 10 000 jusqu'en 1936. Une partie est utilisée comme taxis.

En 1937, suite à la "Automobile Manufacturing Industry Law" qui enraye le monopole américain de la construction automobile dans le pays, Ford cesse progressivement ses activités. La Guerre met un terme aux relations entre les continents et Ford se retire du Japon en 1940.

En fait le Japon s'est approprié les infrastructures établies par Ford et les occupent jusqu'en 1958. Après quoi la marque américaine reprend possession de ses biens et crée un bureau d'étude en partenariat avec Mazda.

En 1979, Ford se rend acquéreur d'un quart du capital de Mazda, puis d'un tiers en 1996.

 

Automobiles Ford importées en 1907 et 1913

Ford Yokohama

Entaro bus construits sur des châssis de Ford T

Model A assemblé à Yokohama

Model A 1929

 

Page d'accueil - Contact