Accueil > Histoire de l'automobile au Japon > 1945-1949 Redémarrage de l'industrie

Histoire de l'automobile au Japon

1945-1949 Redémarrage de l'industrie

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - ...

Histoire de l'automobile au Japon

Préhistoire
  1603-1868 A l'ère Edo
  1868-1897 Restauration Meji
  1898-1909 A l'aube du XXe siècle

Premières automobiles
  1902-1922 Les débuts, avant 1923
  1923-1929 Années 20
  1930-1939 Années 30
  1930-1939 Protectionnisme

La Guerre
  1937-1945 8 ans de guerre
  1945-1949 L'après-guerre
  1945-1949 Redémarrage
  1949 M.I.T.I.

Croissance
  1950-1959 Années 50
  1960-1969 Années 60
  1970-1979 Années 70
  1980-1989 Années 80
  1990-1999 Années 90

Le miracle économique japonais
  Le boom Izanagi
  Chocs pétroliers / Accords Plaza
  Eclatement de la bulle

Keiretsu
  Structure pyramidale
  Cas de l'industrie auto
  Déléguer pour se protéger
  Changement de paradigme

Implantation à l'étranger
  La conquête de l'Amérique 1
  La conquête de l'Amérique 2
  Le vieux continent / l'Asie

Années 2000
  Contexte économique
  Contexte social
  Production

Années 2010
  Catastrophes en série
  Dette et démographie
  Production

Annexes
  Palanquin
  Pousse-pousse
  Voitures à chevaux
  Lignes ferroviaires
  Tramways
  Panhard & Levassor
  Locomobile
  General Motors
  Ford
  Salon de Tokyo 1954
  Tremblement de terre de 1891
  Tremblement de terre de 1923
  Tremblement de terre de 1995
  Tremblement de terre de 2011

Références

 
 

Les moyens étant pauvres, les véhicules les plus rudimentaires et économiques sont les plus populaires. Mitsubishi, qui a fabriqué des tanks et le fameux chasseur "Zéro" se reconvertit dans les tricycles et scooters dès 1946 (Mizushima et Silver Pigeon). Nakajima Aircraft fait de même et propose un scooter concurrent sous le nom de Fuji Rabbit. Par la suite, Fuji sort une voiturette à trois roues avant de devenir Subaru.

Les motos dont le développement va réellement démarrer dans les années 50 sont également assez prisées. Meguro reprend la fabrication de son modèle Z97 d'avant-guerre et Honda commercialise sa première motocyclette en 1947.

Ensuite les tricycles, de faible coût, sont très appréciés pour transporter les marchandises sur de courtes distances. Plusieurs marques vont fleurir en plus de celles qui ont commencé avant le conflit : Mizushima, Kurogane, Orient, Sancar et Cony parmi d'autres.

Tachikawa Aircraft se mute en Tama en 1952 et produit des véhicules électriques avant de devenir constructeur des automobiles Prince Motor en 1955.

Toyota a beaucoup souffert de la Guerre, mais il participe à l'effort de reconstruction du pays en fabriquant des camions, et se lance également rapidement dans la commercialisation d'une voiture familiale, la Toyopet SA.

 

Mitsubishi Silver Pigeon et Fuji Rabbit 1946

Meguro Z97 et Honda Type A 1947

typique de 1948, les Mizushima et Kurogane

Tama 1947

Toyopet SA 1947
première voiture compacte de Toyota

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - ...

Page d'accueil - Contact